LE FAR VOIT LE JOUR POUR UNE SORTIE DE CRISE AU TOGO


Il a pour l’habitude de se prononcer sur la crise sociopolitique que traverse le Togo depuis le 19 août 2017. Et comme si,  son avis ne suffisait pas pour une sortie de crise,  le Révérend Yohannes Bavon décida de se lancer en politique. Mardi, dans un grand hôtel de la capitale Lomé, il lança le Front des Architectes de la République (FAR), pour faire bouger les lignes pour une sortie de crise.

Pour Yohannes Bavon, le  fondateur de l’Église « Ambassade des Merveilles » la crise togolaise a pour origine le système de gouvernance. Ainsi pour une sortie de crise, il faut la fin du système et aussi panser  les blessures de cœurs.

« Nous n’allons pas combattre une tierce personne mais lutter pour mettre fin au régime qui nous diligente depuis des années. C’est lui le problème (régime, ndlr) et non Faure Gnassingbé. Si nous faisons partie Faure Gnassingbé et maintenons le système, rien ne nous garantit que celui qui viendra sera l’homme de la situation », a-t-il déclaré.

Le FAR qui se veut être  « Le Mouvement de secours » pour le Togo compte s’associer à des  acteurs de la société civile, en vue d’œuvrer pour une stabilité sociopolitique au Togo.
Pour ce faire, il s’engage  à éveiller les consciences des togolais pour  des valeurs humaines et nationales, panser les blessures causées par l’histoire de la vie politique, promouvoir la culture de l’excellence dans tous les domaines, développer l’esprit d’entrepreneuriat et de création de richesse entre autres.

Sur le plan politique, le Mouvement entend œuvrer pour un renouvellement de la mentalité politique et  prévenir les fléaux politiques causés par la haine, le désir de détruire, le repli identitaire et ethnique.

Edmond VIDZRO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire