NANA AKUFO ADDO ATTENDU À LOMÉ POUR LA REPRISE DU DIALOGUE

 
Comme annoncé, la coalition des 14 partis de l'opposition a rencontré lundi à Lomé, le ministre ghanéen de la sécurité Albert Kan-Dapaah. Celui-ci, porteur d'un message du président Nana Akufo-Addo (Photo), a échangé avec les représentants de la coalition sur la possibilité de reprise du dialogue très prochainement. Certaine source même parle de vendredi où le facilitateur serait attendu à Lomé pour la reprise du dialogue inter-togolais ouvert le 19 février.

Le message essentiel du président Nana Akufo-Addo est relatif à la situation après consultation avec les deux parties pendant la suspension du dialogue. Selon le communiqué rendu public par la coalition des 14, le président ghanéen "aurait" regretté n'avoir pas vite pris contact avec l'opposition après sa rencontre avec le pouvoir.

"Le ministre a rappelé aux responsables de la Coalition que, conformément aux  dernières discussions intervenues à Accra entre la Coalition et le facilitateur,  ce dernier avait convenu, après concertation avec les autorités togolaises, de reprendre contact avec l'opposition dans un délai d'une semaine.  Il a exprimé à la Coalition le regret du facilitateur de n'avoir pas pu le faire dans  ledit délai", souligne le communiqué.

L'envoyé du facilitateur a également énuméré à la coalition les raisons qui motivent la prolongation de la suspension des travaux du dialogue. Sur ce, il a informé la coalition d'une reprise éventuelle  avec la présence effective du président Nana Akufo-Addo.

"Il a toutefois informé la Coalition que le facilitateur a bouclé ses consultations avec le régime togolais mais, qu'en raison du sommet extraordinaire de l'Union Africaine qui se tient dans quelques jours à Kigali, le Président Nana AKUFO-ADO  ne pourra venir à Lomé cette semaine pour la poursuite du Dialogue. C'est pour cette raison et, considérant l'importance du message, qu'il a dépêché le Ministre de la sécurité afin de rassurer la Coalition et solliciter d'elle un délai supplémentaire pour faire avec elle, le point des discussions qu'il a eues avec les autorités togolaises. Le Ministre a fait part à  la Coalition de l'engagement du Président Nana AKUFO-ADO à venir à Lomé dans le courant de la semaine prochaine. La date de son déplacement sera communiquée à la Coalition dans un bref délai", précise le communiqué. 


La Coalition, a, à son tour, indique le communiqué, "demandé au ministre de transmettre au Président Nana AKUFO-ADDO sa vive protestation et son rejet de l'assimilation par le régime des engagements intervenus dans le cadre du dialogue à une interdiction de manifester"

De même, la coalition a attiré l'attention du ministre ghanéen sur "le fait que la résolution de la crise n'est plus seulement de la responsabilité des seuls 14 partis de la Coalition, et qu'elle s'étend désormais à la société civile et à toute la population qui commence à se lasser de la durée du dialogue".


Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire