LES ANCIENS ÉTUDIANTS TOGOLAIS AU SÉNÉGAL S'UNISSENT POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOGO


Après des années d'études au Sénégal, des jeunes togolais rentrés au pays, ont décidé de converger leurs acquis intellectuels et savoir-faire pour contribuer au développement du Togo. A cet effet, ils se sont réunis au sein de l'Association des Anciens Étudiants et Stagiaires Togolais au Sénégal (2AESTS) qui a été portée sur les fonts baptismaux le vendredi 13 avril à Lomé.

La 2AESTS regroupant des étudiants togolais ayant suivi les formations et études au pays des Téranga, est une association qui s'est fixée pour objectif principal de chercher et apporter des solutions aux problèmes d'insertion professionnelle qu'ils rencontrent à leur retour au pays.

Cette association portée sur les fonts baptismaux le vendredi dernier, s'est engagée à favoriser l'entraide et maintenir les relations entre les anciens étudiants et stagiaires togolais au Sénégal, à accompagner les nouveaux bacheliers, étudiants et stagiaires dans leurs démarches d'inscriptions dans les centres de formation et Universités du Sénégal.

"Notre association se veut une plateforme d'aide et de base de données de compétences professionnelle au service de développement », a fait savoir Marcel Namandji (Photo), président de la 2AESTS.

Pour atteindre ses objectifs, la 2AESTS envisage la mise  en place de partenariat avec l'État Sénégal ainsi que les écoles et universités sénégalaises et togolaises. 

Cette association, à en croire les initiateurs, est née d'une coutume qui consiste pour les anciens camarades ayant suivi leurs formations dans les écoles et universités sénégalaises de se retrouver pour se divertir. Au lieu de continuer juste par se divertir, les anciens étudiants togolais au Sénégal ont pensé à leur pays.

« Les anciens de Dakar ont poussé la réflexion pour aboutir à la formation d’un regroupement capable d’apporter des solutions aux problématiques des étudiants et stagiaire au Togo et au Sénégal », a indiqué Marcel Namandji.

La 2AESTS annonce pour les prochaines semaines des actions d'envergure.

Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire