Tél:+228 92 42 51 78
latest

POLITIQUE

POLITIQUE/block-3

DIPLOMATIE

DIPLOMATIE/block-4

SOCIETE

SOCIETE/block-5

SPORT

SPORTS/block-3

SANTE

SANTE/block-3

AGRICULTURE

AGRICULTURE/block-1

CULTURE

EDUCATION/block-4

ENVIRONNEMENT

ENVIRONNEMENT/block-6

EDUCATION

EDUCATION/block-4

INTERVIEW

INTERVIEW/block-5

GAPOLA VOUS PROPOSE

6 mars 2021

DTRF: La visite technique soumise au contrôle de la TVM

Sur décision de l’Office Togolais des Recettes (OTR) et de la Direction des Transports Routiers et Ferroviaires (DTRF), la Taxe sur les Véhicules à Moteur (TVM) devient obligatoire à la DTRF. A partir du 15 mars 2021, les formalités de visite technique seront systématiquement soumises à un contrôle de la quittance de paiement de la TVM.


Dorénavant, les contribuables redevables de la TVM, sont tenus d’être en règle avant les formalités de visite technique.


Par un communiqué Philippe Kokou Tchodié et Tadjudini Dermane, respectivement Commissaire général de l’OTR et Directeur général de la DTRF rendent obligatoire la TVM à la DTRF.


« Les formalités de visite technique sont désormais soumises à un contrôle systématique de la quittance de paiement de la TVM », ont-ils signé.


Payable dans toutes les Divisions des Impôts de l’OTR et au guichet OTR de la DTRF, la TVM est une taxe  qui s’applique aux contribuables en fonction des véhicules.


Quelques détails sur la contribution


En ce qui concerne la TVM, elle est de 10.000 FCFA par an pour les 5 chevaux vapeur, 20.000 FCFA pour les 5 à 7 chevaux vapeur et 25.000 FCFA pour les 8 à 11 chevaux-vapeur.


Pour les camionnettes, les autobus et les autocars, la quittance de la Taxe sur véhicule, est respectivement de 40.000 FCFA et 60.000 FCFA par an. Quant aux semi-remorques et transporteurs, ils sont tenus de s’acquitter d’une taxe annuelle de 65.000 FCFA.


Les véhicules affectés au transport des marchandises paient pour ce qui les concerne, 65.000 FCFA à 135.000 FCFA en fonction du poids du véhicule concerné.


Soulignons que la même taxe est également payable par les motocyclettes de 125 cm3. Et pour elles, la TVM est fixée entre 15.000 et 40.000 FCFA, et valable jusqu’à ce que l’engin soit hors d’usage.


@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

5 mars 2021

Togo : Togbui Zéwouto et ses Disciples déposés à la Prison civile de Lomé

Togbui Zéwouto


Jusqu’ici, il se croyait puissant et intouchable. Seulement la convocation de la semaine, du Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) change le cours des choses. Le Féticheur Wodedzou Kossi Edem alias «Togbui Zéwouto» et ses Disciples sont déposés vendredi 05 mars 2021 à la Prison civile de Lomé.

 

Le Féticheur Wodedzou Kossi Edem alias «Togbui Zéwouto » et ses Disciples déposés vendredi à la Prison civile de Lomé sont accusés de groupement de malfaiteurs, détérioration et menaces.


En effet, le Prêtre Vaudou avait pour habitude de publier sur les réseaux sociaux des vidéos où il s’attaquait aux religions importées avec un point d’orge sur la religion chrétienne.


Pour «Togbui Zéwouto », l’animisme est la seule vraie religion et la Bible serait le malheur du continent africain.


A l’en croire Jéhovah et Jésus n’ont jamais existé. Et le seul dieu selon lui est « Togbui la connaissance » ou encore l’être humain lui-même.


Dernièrement, il s’est permis de brûler la Bible sous prétexte qu’il s’agit d’un livre dangereux.


Notons que ses comportements et agissements avaient conduit l’Evangéliste Dodzi Noumonvi a lui lancé un défi dans un ring spirituel qui ne s’est jamais tenu jusqu’à ce qu’il ne soit déposé en prison ce vendredi avec ses Disciples à la Prison civile de Lomé.


@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

Togo : Le CNJ lance des clubs de paix pour prévenir des conflits



Le Conseil National de la Jeunesse (CNJ), a lancé vendredi 5 mars 2021 à Lomé, les activités de mobilisation des jeunes pour la prévention des conflits au Togo. L’initiative qui bénéficie du soutien du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), a pour objectif de préserver la paix, à travers la promotion des valeurs citoyennes et du vivre-ensemble.


Favoriser l’appropriation des initiatives d’une paix durable, tel est l’objectif du CNJ, en lançant vendredi les activités des clubs de paix et l’appropriation de leur mission.


Partant du constat que les guerres et violences se construisent dans les esprits et c’est dans les esprits qu’il faut les combattre, le CNJ entend promouvoir à travers cette initiative les valeurs citoyennes, le vivre ensemble et favoriser l’émergence d’une culture de paix durable.


En effet, le Projet de mobilisation des jeunes pour la prévention des conflits au Togo, lancé est à sa deuxième phase, et bénéficie depuis 2019, d’un financement de 22 millions FCFA.


« La première phase du projet a permis de réaliser des ateliers de renforcement de capacité des jeunes de 10 préfectures sur les mécanismes de gestion de conflit, de mettre en place 10 clubs de paix dans 10 préfectures du pays, de renforcer leur capacité sur les résolutions 2250 des Nations Unies et de réaliser des sensibilisations de masse à l’organisation apaisée du processus électoral », a indiqué Régis Batchassi, Président du CNJ.


Pour cette deuxième phase où  l’intervention des clubs de paix a été retenue sur la base de l’analyse situationnelle des conflits réalisés au niveau des communautés, les sensibilisations toucheront diverses thématiques en fonction des préfectures. Elles prendront en compte, les questions de transhumance, de foncier, de dialogue interculturel et interreligieux, des violences basées sur le genre et le leadership féminin.


« A travers cette seconde phase du projet, les clubs de paix seront à même de mieux s’impliquer dans la résolution des questions liées aux conflits auxquels leurs communautés sont confrontées », a expliqué le Président du CNJ.


En effet, la mobilisation des jeunes à la prévention des conflits est une initiative de l’UNOWAS. Le projet qui implique les jeunes dans la gestion de conflits et de la consolidation de la paix, cible en dehors du Togo, six (6) pays de la sous-région que sont le Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée et Niger.


« Au niveau du Togo, nous avons insisté dans la première phase du projet, que les jeunes puissent analyser la situation des conflits au niveau des communautés où sont érigés des clubs de paix. Et c’est sur la base de cette priorité, que les clubs de paix devront développer leurs activités»,  confie Télou Kéméalo Agathe, Cheffe de l’Unité genre à l’UNOWAS.


Caleb AKPONOU

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

GST : La crise malienne discutée et évaluée lundi à Lomé



Le Togo accueille lundi 08 mars 2021, la deuxième réunion du Groupe de soutien à la transition au Mali (GST-Mali). A Lomé, le GST-Mali fera le point sur l’état d’avancement des réformes politiques et institutionnelles, l’évolution de la préparation des élections, la situation économique et analysera les questions humanitaires, de défense et de sécurité du Mali.


La résolution de la crise sociopolitique née des événements du 18 août 2020 au Mali, a conduit à la mise en place d’un Gouvernement de transition. Pour accompagner les nouvelles autorités dans l’atteinte de leur mission, l’Union Africaine a mis en place le GST-Mali.


Co-présidé par l’UA, la CEDEAO et les Nations Unies, le GST-Mali tient sa deuxième rencontre lundi prochain dans la capitale togolaise.


Cette deuxième rencontre du GST permettra de faire le suivi-évaluation de la mise en œuvre des conclusions de la réunion inaugurale et le point sur l’état d’avancement des réformes politiques et institutionnelles.


Au-delà, elle permettra de constater l’évolution des préparatifs des élections générales, la situation économique ainsi que l’analyse de la situation des questions humanitaires, de défense et de sécurité du pays.


Connaitre la mission du GST-Mali


Créé le 09 octobre 2020, avec pour objectif d’accompagner les autorités maliennes à réussir la transition politique, le GST a pour mission, de soutenir le Gouvernement de transition et le peuple malien en vue de l’organisation d’élections crédibles à la fin de la période de transition.


Dans sa mission, le GST devra parvenir avec le Gouvernement, à identifier les domaines prioritaires qui devraient contribuer à la restauration du développement socioéconomique du Mali. L’objectif étant de prévenir efficacement la résurgence d’une nouvelle crise similaire.


Autres missions et pas des moindres du GST, sera de coordonner et d’harmoniser les efforts des partenaires internationaux pour soutenir le Gouvernement de transition ainsi que le peuple malien. Mais ceci, en tenant compte des priorités et des reformes contenues dans la charte de transition.


Au-delà, le GST dans sa mission devra contribuer au maintien continu du dialogue, apporter un soutien et des conseils aux autorités et institutions maliennes, faire des plaidoyers pour la mobilisation des ressources financière, appuyer les autorités de transition dans la protection des personnes et des biens sur le territoire national malien, puis assurer à travers des rapports réguliers, le suivi et l’évaluation de la transition.


Notons que GST-Mali est composé des pays voisins du Mali, les membres du G5 Sahel et de la CEDEAO.


@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

PME-PMI : La CEET publie les conditions d’éligibilité à la gratuité de raccordement



Dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires, le Gouvernement togolais a décidé de la gratuité des coûts de raccordement au réseau de service public de distribution d’énergie électrique pour les PME-PMI. En ligne avec cette disposition, la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET), met à disposition du public, les conditions d’éligibilité.


En effet, les conditions d’éligibilité à cette gratuité qui vise l’amélioration du climat des affaires, est consultable sur la plateforme www.ceet.tg et prend effet depuis le 26 février 2021, date de publication de la note de service.


Depuis plusieurs années, le Togo s’est illustré à travers différentes réformes visant l’amélioration du climat des affaires. Un engagement qui a valu au pays d’être classé au pôle des pays les plus réformateurs de l’Afrique subsaharienne par le dernier rapport Doing Business de la Banque Mondiale.


@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola

Togo: Le Port Autonome de Lomé passe à la dématérialisation totale de ses services



 

Le Port Autonome de Lomé (PAL), fait un virage 100% digital de ses services. L’institution a procédé jeudi 04 mars 2021 à Lomé, au lancement officiel de la totale dématérialisation des procédures d’enlèvement des marchandises et des payements en ligne. Avec la nouvelle plateforme, le client ou l’opérateur économique n’a plus besoin de se déplacer, car tout pourrait se faire en quelques clics.

 

Tourné vers la modernisation de ses services au bénéfice du client, le Port Autonome de Lomé, avec objectif de devenir un hub logistique de la sous-région, poursuit sa mutation.

 

Après le lancement en 2014 du Guichet Unique du Commerce Extérieur, l’institution portuaire met le cap jeudi, sur la dématérialisation des procédures d’enlèvement des marchandises et des payements en ligne.

 

La plateforme mise en œuvre avec l’expertise des partenaires comme Africa Consulting Leaders, vient accroître la célérité dans les services rendus par le PAL.

 

Que ce soient les factures, les tickets d’entrée au port, la procédure d’enlèvement des marchandises et les payements, tout peut se faire dorénavant en ligne. Finies donc les anciennes procédures manuelles, souvent caractérisées par des tracasseries et des pertes de temps.

 

En termes de plus-value, la nouvelle procédure qui intègre la digitalisation totale des services rendus, cadre avec l’axe 1 du PND, qui vise à faire du PAL, un hub logistique de la sous-région.

 

Mieux, la nouvelle réforme implémentée, traduit sur la plateforme de Lomé, les procédures de dématérialisation prônées par l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), et ratifié par le Togo.

 

Au-delà, l’initiative se veut une réforme, qui promeut l’adoption des mesures barrières dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19. Ceci, en mettant un accent particulier sur le service à distance tout en limitant les attroupements devant les guichets.

 

Des avantages pour le client

 

La dématérialisation totale des procédures d’enlèvement des marchandises et des paiements en ligne, requiert de multiples avantages pour le client.

 

En termes d’avantages induits, l’on note l’amélioration de la qualité des services offerts, la célérité dans les services, le bénéfice en temps et en gain pour le client qui n’aura plus à se déplacer pour quoi que ce soit.

 

« Depuis 2014, le port Autonome de Lomé était déjà engagé dans un processus de dématérialisation avec le Guichet unique pour le commerce extérieur. Les résultats encourageants auxquels nous sommes parvenus vont être désormais confortés… Le projet de la totale dématérialisation en cours prendra en compte certaines procédures qui ne sont pas intégrées au guichet unique et dont  l’exécution aux guichets du PAL faisait appel aux nombreux clients », a déclaré Fogan Adégnon, Directeur général du PAL.

 

Le PAL, un port qui s’affirme

 

Seul port en eau profonde capable d’accueillir des navires de dernière génération, le Port Autonome de Lomé (PAL), ne manque pas d’initiatives lorsqu’il s’agit de capter le trafic maritime sous régional sur lequel la concurrence est déjà rude.

 

Grâce à des réformes et investissements, non seulement le PAL a réussi sur la dernière décennie à doubler ses capacités, mais aussi à moderniser ses installations pour en faire une référence sur la côte ouest africaine.

 

Porté par l’ambition de devenir le hub logistique de référence de la sous-région, le PAL multiplie des réformes pour se mettre à niveau d’un port moderne. Et le lancement jeudi de la dématérialisation totale des procédures d’enlèvement des marchandises et des paiements en ligne, s’inscrit dans le sens.

 

 

Caleb AKPONOU

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

 

4 mars 2021

JIF : L’Association Solidarité Femmes Leaders Togo en opération de salubrité au marché de Totsi



En prélude à la Journée internationale de la femme (JIF), l’Association Solidarité Femmes Leaders Togo (ASFLT), a mis au propre jeudi 04 mars 2021, le marché de Totsi et ses environs. Cette vaste opération de salubrité publique a été couplée d’une sensibilisation sur la pandémie du Covid-19 et suivie de distribution de bavettes.


Promouvoir de meilleures conditions de vie aux femmes, tel est l’objectif de l’Association Solidarité Femmes Leaders Togo (ASFLT) qui consacre la semaine du 1er au 8 mars 2021, à des actions célébrant la Femme togolaise.


L’initiative qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, est placée sous le thème : « Leadership féminin : Pour une future égalité dans le monde de la Covid-19 ».


« Le mois de mars est dédié aux femmes. Mais à l’Association Solidarité Femmes Leaders Togo, nous pensons que cela ne doit pas s’arrêter au manger et boire. C’est pourquoi nous avons décidé de créer une semaine spécialement dédiée à nos actions. Et ce jeudi, nous avons donc décidé de mettre au propre le marché de Totsi et ses environs et distribuer des bavettes aux femmes. Si certaines femmes ne portent pas de masque, ce n’est pas parce qu’elles ont refusé, mais c’est parce qu’elles n’en ont pas », a souligné Salifou Leïla, Fondatrice de l’Association.


Pour Agbégnigan Honsou, Président du Comité de développement de quartier (CDQ) de Totsi, le CDQ a soutenu l’action de l’ASFLT afin de créer un cadre de vie sain pour la population.


« Nous avons décidé en tant que CDQ Totsi, nous joindre à l’association pour rendre propre notre quartier parce qu’il s’agit d’une initiative qui participe à l’amélioration du cadre de vie de nos  populations », a-t-il déclaré.





Un engagement de taille


Bien que non-formelle, l’Association Solidarité Femmes Leaders Togo compte plusieurs œuvres sociales à son actif.


L’organisation qui tient son Assemblée générale dans les tous prochains jours, entend passer à la vitesse supérieure avec son programme initié à l’occasion de la JIF.


A en croire Arragah Essi Sabrina, Présidente de l’ASFLT, « après l’opération de salubrité ce jeudi à Totsi, vendredi, nous serons derrière l’aéroport, quartier Attiégou pour la même campagne. Le samedi, nous organisons une formation sur le Leadership féminin à l’intention des femmes. Dans la soirée du même jour, les femmes membres devront se retrouver pour l’Assemblée générale de l’association. Et le dimanche, une campagne de sensibilisation contre la covid-19  sera menée».


Notons que l’Association Solidarité Femmes Leaders Togo, est créée avec pour objectif de porter assistance aux femmes à travers des initiatives d’entraide, des sensibilisations aux droits et devoirs des femmes. En tant que des mères, les membres initient également des œuvres caritatives en direction des enfants démunis.


Caleb AKPONOU

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

JMI : Les ingénieurs invités à contribuer au développement du Togo

Dammipi Noupokou


L’Organisation nationale des ingénieurs du Togo (ONIT), célèbre ce jeudi 04 mars 2021, la Journée mondiale de l’ingénieur (JMI). Consacrée à la valorisation de la contribution de l’ingénieur au développement de sa nation, la célébration a donc été l’occasion pour Dammipi Noupokou, Président de l’ONIT, de revenir sur l’objectif de cette journée, la contribution de l’ingénieur au développement du Togo et les défis à relever.


Acteur au service du développement, l’ingénieur en tant que professionnel qui étudie et conçoit des projets novateurs dans les domaines variés, joue un important rôle dans le développement des pays.


Fort de cet impact, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la Science et la culture (UNESCO), va consacrer le 04 mars, Journée mondiale des ingénieurs.


Deuxième du genre, l’événement de cette année placée sous le thème : « L’ingénieur pour une planète saine », connaitra selon le Président de l’ONIT, la présentation du rapport de l’UNESCO sur le métier de l’ingénieur dans le monde.


L’ingénieur, un acteur de développement


Devant les besoins croissants en termes de développement des infrastructures, équipements et bien d’autres, l’ingénieur est de plus en plus actif dans plusieurs secteurs.


Au Togo ou le Plan National de Développement (PND), est l’outil mis en place par le Gouvernement pour répondre aux besoins impérieux de transformation de l’économie pour un développement inclusif, l’ingénierie constitue à en croire M. Dammipi Noupokou, le meilleur outil dont dispose le pays pour l’atteinte de l’objectif.


Dans cette logique, commémorer la Journée de l’ingénieur au Togo, revient selon le Président de l’ONIT, à l’implication volontaire et responsable de l’ingénieur togolais  dans les questions de développement du pays.


Au-delà, c’est aussi parvenir à reconnaitre les efforts de l’ingénieur au développement et l’améliorer dans la mesure du possible.


Se positionnant pour une meilleure contribution des ingénieurs, le Président de l’ONIT, encourage donc la jeune génération des ingénieurs, à s’investir davantage pour mieux impacter le développement. Ceci, à travers une passion renouvelée à l’innovation et l’avancement de la technologie locale.


L’objectif étant de promouvoir le développement du Togo à travers l’ingénierie, il sera également question selon le Président de l’organisation, de mettre l’accent sur l’équité genre et de faire en sorte que personne ne soit laissée de côté.


« La corporation des ingénieurs restera au service de meilleures conditions de vie de tous nos citoyens », a-t-il souligné.


@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.