Tél:+228 92 42 51 78
latest

POLITIQUE

POLITIQUE/block-3

DIPLOMATIE

DIPLOMATIE/block-4

SOCIETE

SOCIETE/block-5

SPORT

SPORTS/block-3

SANTE

SANTE/block-3

AGRICULTURE

AGRICULTURE/block-1

CULTURE

EDUCATION/block-4

ENVIRONNEMENT

ENVIRONNEMENT/block-6

EDUCATION

EDUCATION/block-4

INTERVIEW

INTERVIEW/block-5

GAPOLA VOUS PROPOSE

3 avr. 2020

Eau: Au-delà de la gratuité des tranches sociales, des branchements sociaux disponibles à un coût réduit

Antoine Lekpa Gbegbeni
Antoine Lekpa Gbegbeni se conforme aux mesures sociales du Chef de l'Etat dans le cadre de la lutte contre la pandémie au coronavirus au Togo. Le ministre de l'eau, de l'équipement rural et de l'hydraulique villageoise informe sur la diminution du coût des branchements sociaux.

Dans un communiqué publié vendredi, M.Gbegbeni a rappelé la gratuité des tranches sociales sur la facture d'eau telle qu'indiquée par le président de la République dans son adresse à la nation, il y a 3 jours.
  
Le ministre en charge de l'eau précise que la mesure prend effet à partir du 1er avril 2020 et ce pour 3 mois. Est devenue gratuité durant cette période, la tranche sociale de la facturation d'eau de la Togolaise des Eaux,  correspondant à une consommation d'eau comprise entre 0-10m3.

Par ailleurs, il informe qu'il est mis à la disposition de la population "5000 branchements sociaux au coût réduit de 25.000F contre 75.000F". 

Le ministre invite au respect scrupuleux des règles d'hygiène et de sécurité recommandées par le gouvernement contre le Coronavirus.

Thierry AFFANOUKOE

Un 3e décès du Coronavirus au Togo


Le Togo enregistre son 3e décès lié au Coronavirus et un nouveau cas confirmé positif. C’est le point fait vendredi, par les autorités togolaises sur la situation du Covid-19 dans le pays.
 
Le nouveau cas confirmé est une femme togolaise de 32 ans résidant à Lomé. Et le décédé est un togolais de 41 ans résidant à Lomé, déclarant en douane ambulant de profession. Il était souffrant depuis le 30 mars.

« Face à la complication de son état de santé, un test de dépistage à la Covid-19 a été effectué et s’est révélé positif. Il a été transféré au Centre Hospitalier Régional Lomé-Commune le soir du 02 avril 2020 où il est décédé ce 3 avril », informent les autorités togolaises.

Ce décès porte à 3 le total de décès liés à cette pandémie au Togo, tandis que le nombre de cas confirmés passe à 40. Au même moment, 17 patients sont déjà complètement guéris.

Edem KOAMI

Couvre-feu : Le Gal Yark annonce des enquêtes sur les bavures policières


Le bilan du premier jour du couvre-feu décrété par les autorités togolaises dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus est satisfaisant. Cependant, le général Damehame Yark, ministre de la sécurité et de la protection civile a annoncé mercredi, l’ouverture des enquêtes sur les bavures policières commises sur les citoyens qui n’ont pas observé hier, le couvre-feu à Lomé.
 
Dans le cadre de l’État d'urgence sanitaire décrété par Faure Gnassingbé, Lomé, la capitale togolaise a vécu jeudi, sa première journée de couvre-feu de 20h à 6h. Et pour la circonstance, une Force spéciale anti pandémie (FOSEP), composée de forces de défense et de sécurité a été déployée dans le Grand-Lomé, pour le respect du couvre-feu.

Pour le ministre de la sécurité et de la protection civile, les forces de l'ordre ont dans l'ensemble fait un travail "honorable"

"Les agents ont bien fait le travail. Je ne dis pas qu'ils sont à 100% corrects...J'ai dit tout à l'heure que les instructions ont été données que la majorité a appliquées", a précisé le Général Yark.

Seulement, des éléments de la FOSEP ont passé à tabac, certains citoyens qui auraient violé le couvre-feu. Une situation qui a intrigué le Gal Yark.

"Je regrette ce qui lui est arrivé, si vraiment cela s'est passé comme ça....Je le regrette vraiment. Après on va remonter pour voir qui a fait quoi et pourquoi", a rassuré le ministre chez nos confrères de Victoire FM.

Par ailleurs, le Gal Yark a rappelé à la Force anti-pandémie qu’elle n’est pas obligée d'utiliser les fouets et matraques dans la mission qui lui est assignée. 

"Ceux qui le font sont des agents qui ne veulent pas respecter l'ordre que nous leur avons donné", a-t-il indiqué.

Rappelons que des numéros verts sont mis à la disposition des Togolais pour signaler les dérapages des éléments de la FOSEP en cette période de couvre-feu. Il s’agit de 111, ou le 117, ou le 172 ou encore le 1014.

Edem KOAMI

2 avr. 2020

Covid-19: PPI salue la décision du pouvoir et appelle tous les Togolais à coopérer

Tchao Kadanbaya
Le Parti du Peuple et d'Intégrité (PPI) exprime le sentiment d'avoir été écouté par les autorités togolaises. Le parti politique de Tchao Kadanbaya a estimé jeudi, que presque la totalité de ses propositions pour limiter la propagation de Coronavirus au Togo sont prises en compte par le Chef de l’État dans son discours à la nation. Le PPI appelle à cet effet à l'unisson pour vaincre la maladie. 

"C'est avec grand intérêt que le PPI a suivi l'adresse du Président de la République à la Nation ce 1er avril 2020. Le PPI saisit cette occasion pour adresser toutes ses félicitations au Chef de l’État et à son gouvernement pour avoir pris en compte la quasi-totalité de ses propositions faites dans le cadre de la lutte contre la pandémie au Covid", a écrit le parti dans un communiqué. 

En effet, en début de semaine, le PPI a exhorté à garantir des salaires des fonctionnaires de l’État,  à un moratoire immédiat sur les coupures d'électricité et d'eau pour les Togolais, à des mesures d'accompagnement des PME/PMI, à l'adoption d'un budget d'urgence et à une assistance financière et alimentaire immédiate des familles pauvres. 

"Enfin,  le PPI lance encore un appel pressant à tous les partis politiques et la société civile à faire bloc derrière le gouvernement", ajoute le communiqué. 

Aux Togolais, M.  Kadangbaya et les militants du PPI appellent à un respect des mesures de sécurité et d'hygiène prises par le gouvernement afin d'atténuer les effets de la pandémie.

Thierry AFFANOUKOE

Covid-19 : Faure Gnassingbé ordonne la mise en liberté de 1048 prisonniers


Faure Gnassingbé a décidé jeudi, après avis du Conseil Supérieur de la Magistrature, d'une remise de peine à 1048 détenus. Il s’agit d’une grâce présidentielle qui rentre dans le cadre des mesures prises par les autorités togolaises pour lutter contre le Coronavirus dans le pays.
 
Cette décision du chef de l’État vise à éviter la propagation de la pandémie à Coronavirus dans les milieux carcéraux du Togo.

Les détenus bénéficiaires de cette grâce présidentielle sont ceux qui ont presque expié leur peine ou ceux dont les crimes d'emprisonnement ne sont pas d'une extrême gravité.

« Dans la droite ligne des mesures annoncées hier lors de mon adresse à la nation relative à la riposte contre le Coronavirus, j'ai décidé, après avis du Conseil Supérieur de la Magistrature, d'une remise de peine à 1048 détenus », a tweeté Faure Gnassingbé.

Par ailleurs M. Gnassingbé annonce que d’autres mesures d'ordre social seront prises dans les prochains jours pour permettre au Togo de faire face à la pandémie et de la triompher.

Rappelons que la libération de ces 1048 détenus par le chef de l’État vient répondre aux préoccupations des familles voire des organisations de défense des droits humains qui craignaient pour la santé des prisonniers en cette période de la pandémie à Coronavirus.
                       
Edem KOAMI

Covid-19 : Bataka rassure de la disponibilité des intrants agricoles

Noël Koutéra Bataka
Face à la crise sanitaire sans précédent provoquée par le coronavirus, Noël Koutéra Bataka, ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique prend des dispositions pour garantir la production agricole et assurer l’autosuffisance alimentaire au Togo.

Selon M. Bataka, le gouvernement togolais a pris toutes les précautions en cette période de Covid-19 pour fournir les intrants aux différents acteurs des chaînes de la valeur agricole.

« Des dispositions sont prises par le gouvernement afin que vous ayez un accès adéquat aux différents intrants agricoles sans perturbation majeure du circuit de distribution », a-t-il indiqué.

Dans un communiqué, le ministre de l'agriculture, de la production animale et halieutique invite tous les acteurs des chaines de valeurs agricole à se rapprocher des services techniques au niveau déconcentré ou de l’administration centrale ou de son ministère pour toutes les préoccupations qu’ils auraient afin que des solutions appropriées leurs soient trouvées pour faciliter le bon déroulement de leurs activités.

Par ailleurs, M. Bataka a exhorté les acteurs agricoles et toute la population au respect des mesures barrières prescrites par le gouvernement notamment le confinement partiel en vigueur.

Elom KPOGLI (stagiaire)