Tél:+228 92 42 51 78
latest

2 mars 2017

ALABI NADJINOUDINE LE ''MARTYR'' ENTERRÉ

Fauché par balle au cours de la manifestation de protestation des taximans et des zedmans  contre la nouvelle hausse des prix des produits pétroliers à la pompe décidée ce  28 février 2017 par le gouvernent togolais, Alabi Nadjinoudine a été conduit ce mercredi dans l’après-midi dans sa dernière demeure à Adéticopé.
 
Son corps a été retiré à la morgue du CHU Sylvanus Olympio, après un bras de fer entre la famille éplorée et les forces de l’ordre postées à la morgue qui s’opposaient au retrait du corps du jeune, Alabi Nadjinoudine.

Ce refus qui a indigné plus d’un a fait monter la tension d’un cran à la morgue obligeant les forces de sécurité à autoriser finalement le retrait du corps du ''martyr'' pour son inhumation.

Et c'est sous une haute surveillance des forces de l'ordre  que le corps d’Alabi Nadjinoudine a été finalement enterré au cimetière d'Adétikopé.

Rappelons que dans la journée de ce mercredi, le ministre de la sécurité, le Col Yark Damehane a appelé au calme et a présenté les condoléances du gouvernement à la famille éplorée et un prompt rétablissement aux blessés des manifestations du mardi dernier.

T. A
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire