Affaire Africa Top Sports et deux de ses employés: Droit de réponse de ATS Africa Top Sport S.A : travailler ensemble, réussir ensemble

La société Africa Top port SA, propriétaire des sites d’informations www.africatopsports.com, www.africatopsuccess.com et www.togotopinfos.com a mis fin à la collaboration de deux de ses employés en juillet 2017. Contrairement aux fausses nouvelles qui font état d’un licenciement abusif, les deux ex employés ont été licenciés pour des fautes graves. Le premier occupait depuis 2012, le poste de webmaster. Le second était le community manager de la société. Il gérait également la webradio de la société.

Tous deux ont respectivement créé les sites d’informations www.lome-infos.com et www.lemeriteafricain.com et fournissent les mêmes services que les sites www.togotopinfos.com et www.africatopsuccess.com de la société Africa Top Sport. Ne pouvant pas garder avec lui des patrons d’entreprises concurrentes, la société a décidé de se séparer de ses ex employés. Ces derniers, ayant contracté des prêts dans leurs banques respectives ont imploré la générosité du président du Conseil d’Administration afin de les aider à apurer leurs dettes. C’est dans ce cadre que la société a accepté d’octroyer deux mois d’indemnité et un contrat de prestation de service d’un an au webmaster. Ceci, rappelons-le, dans l’unique but de l’aider à apurer ses dettes. Les mails dans lesquels le webmaster remercie infiniment le PCA pour sa générosité témoigneront au besoin. Les deux mois d’indemnité ont été versés au webmaster et les discussions sur son nouveau contrat évoluaient correctement dans un premier temps. L’ex employé, contrairement aux premières discussions a fait des propositions que le PCA a jugées inadmissibles pour un ex employé à qui on veut apporter de l’aide. En effet l’ex webmaster a souhaité voir doubler la première proposition de prestation ainsi que la rémunération. Les discussions bloqueront à ce niveau. Il est donc clair qu’il n’a jamais été question pour la société Africa Top Sport de se racheter d’une quelconque faute. L’ex webmaster a intenté plusieurs actions contre la société devant les tribunaux de Lomé. Pendant ce temps, le second ex employé a obtenu un arrangement avec la société et son dossier a été vidé à l’amiable. Il a déclaré à la société n’avoir jamais été contacté par un journaliste de Gapola avant la rédaction de l’article incriminant la société ; preuve qu’aucun recoupement sérieux n’a été fait en amont par le site Gapola.

 Pour rappel, Africa Top Sport SA, entretient de bons rapports avec ses employés et collaborateurs. Tous les employés sont déclarés à la Caisse nationale de Sécurité Sociale avec des salaires raisonnables. Ils jouissent des congés payés à 100%. Quelques mois avant leur licenciement l’ex webmaster avait obtenu une prime de 100%. L’ex community Manager a vu son salaire augmenter de plus de 100% en fonction de ses nouvelles obligations ; preuve, que la société Africa Top Sport SA accorde de l’importance aux conditions de vie et de travail de ses collaborateurs. Que ce soit en France ou en Tunisie le PCA d’Africa Top Sport n’a jamais licencié de collaborateurs de manière arbitraire contrairement aux fausses informations publiées.

                               Le directeur général
                                                                                                                         
                                                                                                                              Tété Roger Adzafo
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

1 commentaires:

  1. Pour quoi ne parlez vous pas de la 2e promesse faite et qui est restée aussi promesse non tenue et le faite que vous ayez délibérément maintenu son nom sur votre site d'information quoi que vous l'ayez deja licencié ?

    N'oubliez pas non plus qu'il n'a sollicité d'aucun contrat de vous. Il demandait juste 12 mois. Si vous voulez aider quelqu'un qui demande 12 mois d'indemnité pour abus de licenciement, c'est pas 2 mois que vous le payerez quoi qu'au debut des conversations Christian Person avait promis jusqu'a 5 mois d'indemnité et c'est Roger même qui l'a fait entendre et beaucoup peuvent en temoigner.

    Au dela de tout ca, si vous etes vraiment de bonne foi comme vous le prétendez, au moins est ce que vous avez pu verser les 2 mois à temps comme promis ? il a fallu des mails de rappel à l'ordre avant que vous ne vous exécutiez. Et vous nous dites quoi là ?

    Dieu sera notre juge et vous en serez ébahis. Surtout pas d'inquiétude !

    RépondreSupprimer