EN CAS D’ÉCHEC DU DIALOGUE, LE MJU APPELLE AU "PLAN B"



Le Mouvement des Jeunes Unir (MJU) poursuit ses « Rencontres unies » avec la jeunesse. Réunis vendredi à « Togo 2000 » à Lomé, les jeunes du parti au pouvoir ont échangé sur le dialogue en cours dans le pays entre pouvoir et opposition pour une sortie de crise.

A cette rencontre, la déléguée nationale adjointe du MJU,  Mazamesso Assih, a remercié Faure Gnassingbé, le président du parti pour avoir tenu comme de leur requête du 14 février en faisant participer la jeunesse du parti au dialogue  par Kanka-Malik Natchamba, le délégué national du MJU.
Tout en saluant les pourparlers inter togolais, elle a invité la jeunesse a resté mobilisés pour les prochaines échéances électorales.
« Nous vous exhortons à rester mobilisés durant cette période du dialogue politique, cruciale pour notre pays et vous demandons de restés mobilisés pour les échéances électorales à venir », a-t-elle lancé.


Étant un cadre d'échanges avec les jeunes de tous les secteurs d'activités, certains jeunes ont profité de la rencontre pour exprimer au bureau du MJU, leur crainte sur la réussite du dialogue.
Tout en les rassurant de la bonne foi du parti UNIR pour la réussite du dialogue, Noël de Pouk'n, le délégué chargé de la mobilisation et des affaires électorales du MJU demande aux jeunes de rester vigilants pour qu’en cas d’échec du dialogue à passer au plan B.

« Le plan B serait la mobilisation populaire vers le référendum», a-t-il renseigné.
Edem KOAMI
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire