POURPARLERS INTER TOGOLAIS : LE COMITE PRÉPARATOIRE ARRÊTE L’ORDRE DU JOUR DU DIALOGUE



Le dialogue inter togolais démarrera effectivement le lundi 19 février suite à un compromis trouvé entre les protagonistes sur les contours de cette rencontre capitale. C'est ce que l'on retient au terme  de la 2e journée d'échanges du comité préparatoire du dialogue, qui a connu la participation des représentants de la coalition des partis 14 partis de l’opposition, du parti au pouvoir et du gouvernement. 

"Des accords préliminaires ont été trouvés sur plusieurs points", a indiqué le groupe des facilitateurs dans leur déclaration sanctionnant les travaux.  

Tel annoncé à la fin de la première journée des travaux, le comité préparatoire s'est également inscrit au second jour dans la dynamique de progrès. Ce qui a conduit, les deux parties à s'entendre sur les objectifs du dialogue, les principes directeurs, le mode de communication, le format et la procédure du dialogue et l’ordre du jour du dialogue.
"Les discussions ont eu lieu dans un esprit d’ouverture et d’une franchise exceptionnelle", a indiqué Daniel Oseï, porte-parole du Groupe des médiateurs à la presse.
Après le " succès " de cette phase préparatoire, les deux parties se retrouvent samedi avec les organisations de la société civile toujours sous l'égide des facilitateurs, pour s’entendre et finaliser les décisions prises lors des deux jours de travaux.
S'agissant du dialogue proprement dit dont l'ouverture est prévu pour lundi, Daniel Oseï a souligné qu'il se déroulera sous la facilitation du Ghana et de la Guinée dans le but  de la résolution de la crise, selon les recommandations de la CEDEAO qui a souhaité un dialogue inter togolais.
"Le Ghana se mettra à la disposition des togolais mais ne va pas décider à leur place. Ce que les togolais demanderont au Ghana, il le fera", a  précisé Oseï.
Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire