DES RESPONSABLES DES INSTITUTS DE STATISTIQUES D’AFRISTAT ÉVALUENT LES SNDS A LOMÉ


Des délégations par pays membre régional relevant de la sous coordination de l’Observatoire Économique et Statistique d’Afrique Subsaharienne (AFRISTAT) sont en séminaire sous régional du 23 au 26 avril à Lomé, pour le  renforcement des capacités en matière d'élaboration et de suivi et évaluation de la mise œuvre des Stratégies Nationales de Développement de la Statistique (SNDS). Un séminaire pour promouvoir  les SNDS comme cadre d’amélioration de la production et d’utilisation des statistiques officielles.

Organisé par AFRISTAT avec l'appui financier de la Banque Africaine de Développement (BAD), la rencontre de Lomé sera consacrée à des réflexions collectives devant permettre aux SNDS de servir véritablement de cadre pour la production pérenne d’indicateurs relatifs aux ODD en lien avec le processus de développement national.

Pour Cosme Vodounou, le directeur général d'AFRISTAT, à Lomé, il sera question de l’amélioration de la programmation statistique dans la perspective d’une production de statistiques de qualité dans les États membres régionaux.

« Dans tous nos pays, on a besoin d’avoir ce dispositif qui permet d’abord d’avoir des statistiques fiables et comparables entre les Etats et aussi de les mettre à la disposition des décideurs, des acteurs de la vie économique et sociale ainsi que des étudiants », a-t-il précisé.

A l’ouverture des travaux, Arthur Edjéou, le directeur de cabinet du ministère de la planification a rappelé l’importance  d’une évaluation fiable des indicateurs sociaux et économiques clés couvrant tous les aspects du développement.

Rappelons que la rencontre de Lomé a été possible grâce à la facilitation de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques et Démographiques INSEED à travers son directeur général, Koame Kouassi

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire