GILCHRIST OLYMPIO ANNONCÉ A LA PRÉSIDENTIELLE DE 2020


Après que sa victoire a été volée en 1998, Gilchrist Olympio, le leader emblématique de l’Union des Forces de Changement (UFC) n’a plus été candidat aux élections présidentielles au Togo. Mais pour le rendez-vous présidentiel de 2020, Jean-Luc Homawoo, le maréchal du Mouvement « Les Templiers », proche du président de l’UFC, annonce mardi sur radio Victoire, la candidature de Gilchrist Olympio pour 2020. Une annonce qui intervient alors que le pouvoir de Lomé et la coalition des 14 partis de l’opposition sont divisés sur la question des réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Cette candidature de l'opposant historique, à laquelle on s’attend le moins, s’annonce comme l’alternative à la marche du Togo vers l’alternance politique.

Jean-Luc Homawoo, qui a fait  l’annonce de la candidature de Gilchrist Olympio (Photo),  faut-il le souligner se fait distinguer par son caractère  d'homme prévoyant. C’est ainsi qu'il avait annoncé en 2015,  contre toute attente que l'UFC de Gilchrist Olympio  n'aurait  pas de candidat  à la présidentielle de  2015.

A l'époque,  il a été mal compris et a fait l’objet de  critique et de diffamation de la  part  des cadres du parti  mais en fin de compte  c'est l'ensemble du bureau directeur élu au congrès qui s'était  rallié à sa cause en soutenant le  candidat Faure  Gnassingbé de l’Union pour la République (UNIR), le parti au pouvoir.

Jean-Luc Homawo est un jeune de caractère  et un acteur  clé de la politique togolaise, discret mais qui a surtout concouru dans l'ombre à la signature de  l'accord RPT -UFC.

Et vu le rôle que ce dernier a joué dans la signature de l'accord RPT-UFC, et l’annonce qu’il fait aujourd’hui, concernant la candidature de Gilchrist Olympio, doit-on s'attendre  à un nouveau tsunami politique au Togo, comme ce fut le cas en 2010?

En tout cas  nous suivons de près cette sortie médiatique du maréchal des Templiers, qui se réclame toujours  président national de la jeunesse de l’UFC.

Esaie EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire