LE PERSONNEL SOIGNANT BOYCOTTE LA VENUE DE GNASSINGBE AU CHU SYLVANUS OLYMPIO


Alors que Faure Essozimna Gnassingbé, le chef de l’État togolais est annoncé mardi au Centre Hospitalier Universitaire Sylvanus Olympio (CHU SO) de Lomé, dans le cadre des festivités marquant le 58ème anniversaire de l’indépendance du Togo, pour lancer la contractualisation dans ledit centre, le personnel soignant du CHU SO décide de boycotter la cérémonie. Une décision pour amener le N°1 des Togolais à trouver des solutions rapides à la crise qui mine, depuis des années le secteur de la santé dans le pays.

En Assemblée générale lundi, le Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT) invite tout le corps soignant des hôpitaux et centres de santé publics à observer une journée de grève ce mardi.

Pour le professeur Atchi Walla, secrétaire général du SYNPHOT, ce nouveau mot d’ordre de grève vise à envoyer un message fort à Faure Gnassingbé,  l’« homme simple ».

« La grève demain mardi sera observée dans les formations sanitaires publiques pour dire au chef de l’État qu’il urge qu’il règle rapidement les problèmes dans les formations sanitaires », a-t-il déclaré.

Le SYNPHOT demande aux  agents qui seront présents mardi pour le service minimum, de porter un bandeau rouge au bras gauche, en signe de mécontentement pour que le chef de l’État comprenne l’urgence de la plateforme revendicative des praticiens hospitaliers.

Rappelons que depuis plusieurs mois déjà, le SYNPHOT réclame la réintégration de certains agents « abusivement » licenciés, l’équipement des centres de santé qui manquent cruellement de matériels et le recrutement d’agents pour combler le vide qui existe dans tous les centres de santé et la construction de nouveaux centres de santé.

Notons qu’à même que récemment le gouvernement a mis en place un groupe de travail en vue de trouver des solutions adéquates aux problèmes posés par le SYNPHOT.

Edem KOAMI
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire