DIDIER AMELA QUITTE LA BARQUE A FABRE

Jusqu’ici membre fondateur de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), le parti de Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition togolaise, Didier Améla dit quitter le parti pour des « raisons personnelles ». Une annonce, qu’il a faite mercredi à la presse au cours d’une conférence de presse.

Après 8 ans d’appartenance au parti orange, Didier Amélan (Photo) a notifié ce mardi au président de l’ANC sa démission au moment où l’ANC et 13 autres partis de l’opposition réclament au pouvoir de Lomé les réformes constitutionnelles et institutionnelles. 

« J’ai le profond regret de vous notifier, par la présente, ma démission de l’ANC à compter de ce jour » écrit-il dans sa lettre de démission.

Pour lui, la décision est « extrêmement douloureuse » mais nécessaire du moment où on l’évite et l’écarte de tout.

« Malheureusement, je n’ai plus la force et la foi nécessaires pour garder ce cap», a-t-il précisé.

A en croire ce professeur des lettres, tout est fait au sein du parti dont il est membre fondateur pour l’humilier.

« Les médisances, les allégations mensongères, les diffamations, les humiliations, voire des coups montés dont je suis victimes tous les jours de la part de mes propres frères, militants du parti, ont complètement altéré le crédit de confiance et de respect dont je bénéficiais auparavant auprès du Bureau National », a-t-il relevé.

Selon lui, sa vision des choses et sa conception de la vie l’obligent à se retirer là où il ne bénéficie plus de « considération et de confiance des autres ».

Par ailleurs, le Professeur Didier Améla a eu à préciser à la presse au cours de la rencontre qu’il est le nouveau représentant des Éditions L’Harmattan au Togo.

Edem KOAMI

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire