FÊTE DU 1er MAI : LA CEET RÉSOLUE A ÊTRE UNE SOCIÉTÉ CITOYENNE


Ce 1er mai, les travailleurs de par le monde étaient en fête. Il s’agit de la fête du 1er mai qui est une occasion pour les employeurs et les employés de se retrouver pour discuter du mieux-être des travailleurs. A la Compagnie Énergie Électrique du Togo (CEET), cette journée était particulière. A part les moments de réjouissances, une plateforme revendicative du personnel a été soumise à la direction générale, qui après avoir pris acte a invité les agents de la CEET à travailler pour faire de l’entreprise une société citoyenne telle que l’ambitionne le gouvernement togolais.

C’était dans une ambiance festive que le personnel et la direction générale de la CEET se sont retrouvés  mardi au siège social de la CEET pour marquer la fête des travailleurs.



A cette fête, M. Limazié, porte-parole du personnel a fait part des revendications des agents de la CEET à la direction générale. Il s’agit entre autres d’une invite à l’équipe dirigeante de la société à ouvrir des discussions sur la révision du règlement intérieur de la CEET afin de rendre conforme le nouveau statut du personnel, impliquer beaucoup plus les partenaires sociaux dans le choix des options concernant la gestion des ressources humaines, d’accélérer la mise du système de management intégré en vue d’améliorer le fonctionnement des processus et la qualité des services de la CEET. Le porte-parole a aussi souhaité qu’une solution rapide soit trouvée aux problèmes de sous-traitance des branchements afin qu’ils n’aient de conséquences fâcheuses pour la CEET.

Tout en souhaitant bonne fête et félicitant le personnel pour leur dévouement au travail qui a permis aujourd’hui à la CEET d’engranger de bons résultats, Mawusi Kakatsi, directeur général de la CEET, a invité le personnel de la CEET à plus d’ardeur et d’abnégation jusqu’à la satisfaction totale de la clientèle de la société et à l’atteinte du cahier de charge du gouvernement.

Conscient des difficultés liées au travail, M. Kakatsi croit qu’il faut plus de la part du personnel de la CEET pour que la société retrouve sa viabilité d’antan afin de couvrir l’ensemble du territoire national.

« Notre mission c’est d’accélérer la croissance de l’électrification sur l’ensemble du territoire national. Nous devrons continuer cette réforme. Nous l’avons déjà commencé avec l’appui du gouvernement, du chef de l’État et nous attendons poursuivre cette mission pour l’atteinte de ses objectifs » a-t-il déclaré.

Pour lui, il est de bon temps que la CEET œuvre pour le développement du pays en apportant de l’énergie à tous les togolais.

« Pour cette année 2018, notre défi principal est de participer au développement de notre pays. Que la société devienne véritablement une société citoyenne qui contribue effectivement à l’amélioration des indicateurs de croissance du pays » a-t-il souhaité.

Concernant les revendications, il a rassuré le personnel d’avoir pris acte et qu’il les transmettra à qui de droit.

Rappelons que la fête a été aussi marqué par la remise d’attestation de mérité aux agents qui ont fait plus de 20 ans de carrière dans la boite.

Edmond VIDZRO
  
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire