LA MDD ET L’ADF SE METTENT ENSEMBLE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOGO


A cœur le développement du Togo, le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD) veut désormais s’appuyer sur la diaspora pour atteindre cet objectif. Et pour y arriver, le CJD à travers sa branche diaspora, la Maison de la Diaspora pour le Développement (MDD) a eu à signer mercredi à Lomé, une convention de partenariat avec African Diaspora Forum (ADF) qui est une fédération de 33 communautés étrangères vivant au Togo avec neuf organisations de la société civile. Cette signature de convention est intervenue entre le vice-président et coordinateur du CJD Orphé Adom et le président de l’ADF, Dabur Amos Mzahan.


Les clauses de ce partenariat visent à permettre aux togolais de la diaspora  de mieux contribuer au développement de leur pays d’origine  et de permettre aux ressortissants des autres pays vivants au Togo de vivre dans la paix et la sécurité afin non seulement de contribuer au développement de leurs pays mais aussi du Togo par leurs investissements.

Pour Orphé Adom, coordinateur du CJD, la signature d’aujourd’hui est le fruit des discussions entre les premiers responsables des deux organisations.

« Nous avons discuté avec eux de l’idée de créer une cellule qui servira d’intermédiation avec nos autorités.», a-t-il indiqué. 

Dabur Amos Mzahan, président de ADF-Togo a de son côté salué ledit partenariat qui n’a rien de politique si ce n’est de promouvoir une meilleure intégration africaine, afin de faciliter le vivre ensemble entre les communautés, quelque  soit le pays d’accueil. 

« S’il est urgent de faire la promotion du vivre ensemble entre nous qui sommes des africains, il est donc impérial de légaliser cette initiative pour que le vivre ensemble soit durable, de générations en générations », a-t’il déclaré.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire