LE GROUPE BK-UNIVERSITÉ OUVRE LES PORTES DE TROIS UNIVERSITÉS MAROCAINES A SES ÉTUDIANTS




La ''Semaine du Partenariat'' a été officiellement lancée mardi au siège de l’IAEC à Lomé par le Groupe BK-université (GBK). Marquée par la signature d’une convention et de protocole d’accord interuniversitaire entre le PDG de GBK, Bassabi Kagbara et les premiers responsables de trois groupes universitaires du Maroc, à savoir  le Groupe CFPNC spécialisé en formation des pilotes de ligne et les hôtesses, le Groupe PIIMT, une université américaine de formation en business et le Groupe Sud MTI pour le management, la télécommunication et l’informatique, la ''Semaine du Partenariat'' a lieu du 08 au 12 mai 2018.


Initiative du Groupe BK-université, la ''Semaine du Partenariat'' est consacrée pour renforcer la collaboration entre l’IAEC et ses partenaires, promouvoir l’institution, faire découvrir la vie de l’entreprise et de l’entrepreneuriat aux étudiants, créer de nouvelles opportunités et pour permettre aux apprenants d’aller en stage.

« Cette fraternité universitaire vise fondamentalement à renforcer la collaboration entre les institutions d’enseignement supérieur au plan académique, en vue de féconder les connaissances, les technologies, les innovations et les valeurs, tout ceci favorisant l’émergence de nos pays et partant, le grand espoir de développement du continent et des populations africaines naguère offusquées », a déclaré M. Kagbara.

Saluant la signature du partenariat intervenue entre le Groupe BK-université et les 3 universités du Maroc, Dzifa Ama Gaméti, la directrice de cabinet du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, a félicité M. Kagbara et son groupe pour l’initiative et les a invité à investir davantage pour créer les conditions nécessaires à la production de la connaissance.

« A l’heure de l’uniformisation des savoirs où la connaissance joue un rôle capital dans la transformation qualitative de nos sociétés, beaucoup d’investissements sont nécessaires  aussi bien dans les ressources humaines que dans les infrastructures et équipements pour créer les conditions nécessaires à la production de cette connaissance. C’est pour cela que les partenariats académiques sont devenus indispensables dans l’enseignement supérieur, ils sont l’élément essentiel de l’internationalisation des études en vue d’une mutualisation des ressources, quelles qu’elles soient », a-t-elle indiqué.

A travers ce partenariat, près de 300 promesses de stages et d’emplois sont obtenues au Maroc pour les étudiants de l’IAEC et de même, ils ont la possibilité de poursuivre leurs études au Royaume Chérifien.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire