PILOTAGE DU PRMN: UN BILAN POSITIF POUR LE TOGO


Lomé, la capitale togolaise a accueilli mercredi, un séminaire d'information et de sensibilisation sur le Programme de Restructuration et de Mise à Niveau de  l'UEMOA. La rencontre a réuni des acteurs industriels de l'espace sous régional.
                                            
Cette rencontre qui a connu la participation du ministre togolais du tourisme et de l'industrie, a pour objectif  de relancer la production industrielle, la promotion de l'investissement, de l'emploi et l'amélioration de la compétitivité des économies au niveau régional et international.

Cette rencontre fait suite au constat selon lequel la libéralisation des échanges commerciaux offre, sous certaines conditions, des opportunités aux pays en développement pour leur ancrage dans l’économie mondiale. Elle leur impose également de mettre en œuvre des programmes et des actions en vue de permettre aux entreprises de la sous-région de se mettre à niveau face aux exigences du libre-échange, et de renforcer leurs capacités d’offre.

C'est cette situation qui a amené les gouvernants de l'espace UEMOA à initier le Programme de Restructuration et de Mise à Niveau.

Il s'agit donc pour l'UEMOA à travers ce programme de manifester sa volonté d’intégrer et de positionner avantageusement son secteur productif dans le contexte concurrentiel des accords de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) et la perspective de partenariat économique avec l’Europe (APE).

"Il répond donc à l’impératif de compétitivité de nos pays face aux produits internationaux dans un contexte d’ouverture des marchés mondiaux prônée par l’OMC. Dans ce contexte, la restructuration et la mise à niveau de l’industrie s’impose et nous ne pouvons, en tant d’acteurs de promotion du secteur privé, que nous réjouir de la mise en place du PRMN dont l’objectif est de permettre une relance de la production industrielle, la promotion de l’investissement, de l’emploi et l’amélioration de la compétitivité des économies aux niveaux régional et international. Une initiative louable qui ne cache pas les disparités de développement dans les huit (08) pays de l’UEMOA" a souligné le ministre Dr Ihou.

En vue de la mise en œuvre de ce produit, le Togo a été choisi pays pilote. Ce choix est salué par  le ministre Dr Ihou qui a profité du déroulement de cette rencontre pour faire l'état des lieux de ce pilotage.

"La réalisation de la phase pilote dudit programme dans notre pays a rencontré beaucoup de difficultés par la réticence des industriels à y adhérer et leur méfiance en ce qui concerne la mise à disposition de leurs informations stratégiques alors que ce sont des éléments importants pour la réussite du programme. A la fin de cette phase pilote, le relais a été pris par les Etats, qui ayant compris l’importance du programme pour la performance des industries, l’ont doté progressivement de moyens règlementaires et financiers. Depuis la fin de la phase pilote, celle de déploiement tourne au ralenti alors que le secteur de l’industrie constitue le moteur principal de tout pays qui aspire à un développement véritable", a-t-il indiqué.

Ce Programme, s’inscrit dans la droite ligne des réalisations des Objectifs de Développement Durable (ODD) et plus précisément dans la réduction de la pauvreté.

Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire