UNE ACADÉMIE POLITIQUE S'OUVRE AU PROFIT DES FEMMES


Le gouvernement togolais, dans le but de permettre à la femme de contribuer et de participer à la consolidation de la gouvernance locale, a initié avec l'appui de ses partenaires, le projet "Académie politique des femmes leaders". Cette initiative a été lancée  jeudi  à Lomé par la ministre de l'action sociale, de la promotion de la femme et de l'alphabétisation, Kolani Yentcharé.

Ce projet, initié par le gouvernement togolais et soutenu par  de l'Union Européenne, vise à permettre aux femmes d'être autonomes dans la définition de la mise en œuvre et le suivi des politiques de développement. Il permettra également de former environ 140 femmes sur la gouvernance et à susciter des candidatures en première phase pilote sur toute l'étendue du territoire au cours des élections locales qui devraient se tenir en 2018 au Togo.

Cette académie est ouverte aux jeunes femmes ayant une vocation et un engagement politique.

Cette initiative en faveur de la femme togolaise est appréciée à sa juste valeur par la ministre de l'action sociale, Kolani Yentcharé qui a émis le vœu de la voir  porter des fruits en vue du développement du Togo.

Pour l'ambassadeur de l'UE au Togo, Cristina Martins-Berriera, l'engagement du gouvernement togolais à offrir une place de choix à la femme dans le domaine politique est un signal que le Togo envoie aux autres gouvernements africains.

"Avec cette académie politique pour les femmes, le Togo lance un signal très fort quant à sa ferme volonté de mettre en œuvre la politique nationale d'égalité et d’équité des genres, et en particulier d'appliquer pleinement l'article 220 sur la parité des listes électorales dans la loi 2013 sur le code électoral", a-t-elle souligné.

Cette académie, s'inscrit dans le cadre du Programme de Consolidation de l'État et du Monde Associaf (Pro-CEMA) et est ouverte aux jeunes femmes des partis politiques.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire