35,5 MILLIONS DE DOLLARS DU FMI POUR RÉDUIRE LE DÉFICIT BUDGÉTAIRE DU TOGO


A la faveur de la 2e revue de la performance économique sur le Togo tenue vendredi dernier, le Conseil d'administration du Fonds Monétaire International (FMI) a décaissé environ 35,5 millions de dollars au Togo. Ce décaissement vient en appui au Togo pour réduire son déficit budgétaire et s’inscrit dans le cadre d'un programme de Facilité élargie de crédit (FEC).

Au cours, de la revue, le FMI a nouveau exprimé son  inquiétude sur la persistance de la crise sociopolitique qui continue d’affaiblir l’activité économique du Togo.

En décidant d’octroyer cette enveloppe au Togo, le FMI voulait contribuer à la réduction du  déficit budgétaire global du Togo afin de maintenir sa dette à un niveau soutenable sur le long terme. Il est aussi question de recentrer les politiques sur la croissance durable et inclusive au moyen de dépenses sociales ciblées et de dépenses d'infrastructure financées de manière durable. Puis, le programme devra également aider à résoudre les faiblesses financières des deux banques publiques.

Le Togo a pu bénéficier de ce coup de main du FMI grâce à ses performances  dans le cadre du FEC et surtout de la nette amélioration de la situation budgétaire obtenue par la réduction des dépenses et de la réduction de la dette publique.

Cependant, Mitsuhiro Furusawa (Photo), le directeur général adjoint du FMI a attiré l’attention du gouvernement togolais sur le risque économique qu’encourt le Togo face à la persistance de la crise politique.

« Les perspectives à moyen terme sont tributaires de l'incertitude socio-politique et des conditions financières mondiales défavorables », a-t-il indiqué.

Pour préserver la stabilité macroéconomique, améliorer la protection sociale, préserver la viabilité de la dette à long terme et renforcer le potentiel de croissance du Togo, le FMI exhorte le gouvernement à maintenir son engagement en faveur du programme et l'élan des réformes.

« Il est important que la politique budgétaire continue de se concentrer sur la réduction de la dette publique et la préservation de la viabilité budgétaire. Les autorités devraient poursuivre les réformes pour remédier à la faible collecte des recettes, éviter de nouveaux arriérés, améliorer la rentabilité des projets d'investissement public et limiter les dépenses publiques. », a-t-il recommandé.

Par ailleurs, le FMI a encouragé le gouvernement togolais à poursuivre la restructuration des deux banques publiques qui passe nécessairement par une recapitalisation et à persévérer dans la mise en œuvre rapide des réformes structurelles. 

Rappelons que dans le cadre de l’accord  triennal conclu avec le Togo en 2017, le FMI devrait décaisser au total 241,5 millions de dollars au Togo. Le nouveau décaissement porte à 106,5 millions de dollars l’assistance du FMI dans le cadre dudit programme. D’autres décaissements sont donc attendus.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire