CRISE AU TOGO : L’HEURE DU COMPROMIS POLITIQUE ?


En crise politique depuis le 19 août 2017, le Togo retient son souffle à quelques heures d’une nouvelle rencontre pouvoir et opposition sous les auspices des facilitateurs de la Communauté Économique  des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), les présidents : Alpha Condé de la Guinée Conakry  et Nana Akufo-Addo du Ghana. Sauf que la CEDEAO n’a de solution "miracle" à la crise togolaise, si les togolais ne décident d’un compris politique pour enterrer leur hache de guerre et d'aller à une sortie de crise pour "l’intérêt supérieur de la nation".

Tout comme en 2006, les acteurs de la crise politique actuelle qui secoue le Togo sont en pourparlers pour un dénouement de la situation. A Lomé, les facilitateurs Alpha Condé et  Nana Akufo-Addo tenteront ce mercredi, de rapprocher les positions des deux parties prenantes au dialogue que sont le pouvoir et la Coalition des 14 partis politiques de l'opposition.

Mais, en cas d’échec, Nana Akufo-Addo et Alpha Condé seront dans l’obligation de présenter à la classe politique togolaise, leur feuille de route de sortie de crise qui une fois entériner à la prochaine conférence des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO s’imposera aux deux protagonistes de la crise.

Notons que Faure Gnassingbé, est l’actuel président en exercice de la conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO et a aidé à la résolution de la crise bissau-guinéenne.

Edem KOAMI
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire