EMMANUEL MACRON FAVORABLE A L’ALTERNANCE AU TOGO PAR LES URNES


Les togolais de la diaspora ne manquent pas d’initiative pour attirer l’attention de la communauté internationale sur la crise que traverse la Terre de nos Aïeux, depuis le 19 août 2017. En séjour à Montréal au Canada, où se tient le sommet du G7, le président français Emmanuel Macron a de nouveau été interpelé sur la crise togolaise liée aux réformes constitutionnelles et institutionnelles et surtout à l’alternance politique. 
 
Que ça soit à Abidjan, New-York, Berlin ou à Montréal, le jeune président Macron (Photo) reste favorable à une alternance politique  au Togo mais par les urnes et pour cause. Le Togo est un État souverain et à ce titre, Emmanuel Macron, ne croit devoir s’immiscer dans ses affaires en enjoignant à Faure Gnassingbé de quitter le pouvoir.

"Il y a une démarche qui est lancée par l’Union Africaine pour qu’il y ait des élections libres et que la Constitution soit respectée. […] que la Constitution inscrive la limitation des mandats dans le temps, que le peuple puisse s’exprimer et procéder à une transition démocratique" a déclaré Emmanuel Macron aux togolais de la diaspora qui l’ont une fois encore  sollicité à s’investir pour une sortie de crise au Togo.

Pour Emmanuel Macron, cette époque où la France jouait le gendarme des pays africains est révolue. Il refuse de se livrer à "des pratiques d’un autre âge où c’est la France qui veuille expliquer à un pays ce qu’il doit faire".

Dans la crise togolaise, Emmanuel Macron tient à montrer que sous son règne la France-Afrique n’a droit cité. A la question "Dites quelque chose à Faure Gnassingbe pour qu’il quitte le pouvoir". Le président français répond sans ambages : "Mais non !  Vous vous trompez !  J’agis,  la France agit de manière cohérente depuis le début,  c’est-à-dire que je respecte la souveraineté des États et aux côtés de l’Union Africaine".

A la lumière de ses réponses, Emmanuel Macron ne demandera à Faure Gnassingbé de quitter le pouvoir que s’il est battu dans les urnes.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire