LA C14 VEUT ENFIN BRISER L'INTERDICTION "DÉGUISÉE" DE MANIFESTATIONS DU GOUVERNEMENT


Décidément la coalition des 14 partis politiques de l’opposition ne veut pas lâcher prise. Elle est déterminée et prête  à en découvre avec le gouvernement pour ce qui est de l'itinéraire des marches de protestation contre le pouvoir de Faure Gnassingbé annoncées les 6, 7 et 9 juin.

Au cours d’une conférence de presse qu'elle a animé  mardi à Lomé, la C14 a fait cas de sa détermination à mettre fin à la stratégie déployée par le gouvernement pour étouffer leurs manifestations. Elle a, donc pour braver cette interdiction de manifestations "déguisée", rappelé la population à sortir massivement dès ce mercredi et à manifester selon les itinéraires qu'elle a proposé.
La coalition confirme donc la série des marches des mercredi 6, jeudi 7 et samedi 9 juin prochains sur les itinéraires qu'elle dit avoir arrêté de commun accord depuis quelques mois déjà avec le gouvernement. 
« Togolaises et Togolais des villes et campagnes du Togo et de l’étranger, organisations de défense des droits de l’homme, associations de presse, syndicats et associations de la société civile, travailleurs des secteurs public et privé, revendeuses des marchés, taximen, zémidjans, étudiants, munis de drapelets togolais, une fois encore, soyons tous au rendez-vous des 6, 7 et 9 juin », indique la coalition dans sa déclaration.
Pour la C14, l'envahissement des points de départ  de manifestations proposés par les forces de sécurité et de défense, est hors la loi. Elle prend à témoin les dispositions constitutionnelles.
« Tout comme la Convention de Vienne, la constitution délie tout individu, tout agent de l’Etat du devoir d’obéissance lorsque l’ordre reçu constitue une atteinte grave et manifeste au respect des droits de l’homme et des libertés publiques», a indiqué la coalition.
Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire