LA PAUVRETÉ A BAISSÉ AU TOGO ENTRE 2015 ET 2017


La proportion de pauvreté au Togo est passée de 55,1% en 2015 à 53,5% en 2017. Une légère diminution de 1,6%. Tels sont les résultats de "L’'enquête pour la cartographie de la pauvreté au Togo ". Ces résultats ont été présentés mardi à Lomé par l'Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED).

Au niveau régional, le résultat du Questionnaire Unifié des Indices de Base du Bien-être (QUIBB), indique des baisses considérables de l'incidence actuelle de la pauvreté comparée à celle de 2011. Dans la région des Savanes, l'incidence de la pauvreté est passée de 87,3% en 2011 à 65% en 2017. Dans la centrale, elle est passée de 76% à 59%.

Pour avoir ces résultats, l'enquête a été basée sur les données du QUIBB qui renseigne sur le niveau de consommation des ménages avec un échantillon de 2335 ménages, d'un mini recensement réalisé en 2017 et qui a concerné 27 046 ménages dont 26 902 ont servi pour l'étude dans 530 de dénombrement sur toute l'étendue du territoire. 

Vu la baisse de la proportion de pauvreté que présente le rapport, le gouvernement togolais, par le biais du ministère de la planification et du développement, annonce l'élaboration des prochaines politiques de lutte contre la pauvreté sur la base des informations pertinentes que rapporte le document.

Essohanam Edjéou, le directeur de cabinet du ministère de la planification et du développement s'est félicité des informations pertinentes que ressort le rapport et qui permettra au gouvernement de mener des actions d'envergure.

"Nous nous réjouissons de la disponibilité de ces nouvelles données qui serviront de base pour le suivi de la mise en œuvre du Plan National de Développement 2018-2020 ainsi que pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) par notre pays", a-t-il souligné.

Pour lui, la baisse de la proportion de pauvreté au Togo a été possible grâce aux bailleurs de fonds qu'il a eu à féliciter.

"C'est le lieu de renouveler notre reconnaissance aux bailleurs de fonds qui soutiennent l'action du gouvernement. Je voudrais particulièrement remercier le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et la Banque Mondiale pour leurs appuis techniques et financiers", a-t-il déclaré.

L'élaboration de cette cartographie sur la pauvreté au Togo, s'inscrit dans la perspective de rendre disponible des informations récentes sur la pauvreté pour les décideurs, planificateurs et partenaires au développement.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire