L’ANAT COMPTE SUR LES MÉDIAS POUR LE RESPECT DES DROITS DES PERSONNES ATTEINTES DE L’ALBINISME


Pour marquer la 4è édition de la Journée internationale de l’albinisme célébrée tous les 13 juin, l’Association Nationale des Albinos du Togo (ANAT) ont organisé mercredi à Lomé, une journée de sensibilisation à l’endroit des professionnels des médias sur les droits des personnes atteintes de l’albinisme.

Placée sous le thème « Faire briller notre lumière sur le monde », cette journée de sensibilisation vise à mettre à contribution les médias pour que cesse la stigmatisation dont sont victimes les personnes atteintes de l’albinisme  et d’améliorer leurs conditions de vie  au Togo.

La campagne de sensibilisation a été une occasion pour l’ANAT d’exposer aux journalistes  la situation des Personnes atteintes  de l’albinisme (PAA)  au Togo et les instruments de protection dont elles disposent.

Au cours de cette journée, Boukari Abdoul Nassirou, le directeur exécutif de l’ANAT, a fait le point de la situation des PAA au Togo. Selon lui, les PAA sont majoritairement des jeunes et de sexe féminin, avec un état de santé alarmant, une éducation marquée par un fort taux d’abandon scolaire, une insertion sociale entravée par la prégnance de la stigmatisation et la discrimination et une difficile insertion économique et professionnelle entre autres. Mais, croit-il que les médias pourraient aider l’ANAT pour l’amélioration des conditions de vie des PAA au Togo.

« Face à cela, l’ANAT sollicite l’appui des médias pour la sensibilisation de la population togolaise sur l’albinisme et les droits des PAA » a-t-il déclaré.

Et à Souradji Ouro-Yondou, président de l’ANAT de renchérir : « Nous venons vous demander de nous soutenir à mettre en œuvre notre plan stratégique 2018-2022, et à motiver les bonnes volontés à financer nos projets de protection de l’enfant albinos au Togo, de prévention et de prise en charge des maladies cutanées et oculaires des PAA et de lutte contre la discrimination des femmes et filles atteintes d’albinisme ».

Pour mémoire, l’albinisme est une maladie héréditaire caractérisée par l’absence de pigment noir dans les cheveux, la peau et les yeux. Les personnes qui en sont atteintes ont une peau et des cheveux blancs à la naissance.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire