LE COCACEE MAINTIENT SON APPEL A UN GOUVERNEMENT DE TRANSITION POUR UNE SORTIE DE CRISE


Le Conseil des Cadres Chrétiens Évangéliques Engagés (COCACEE) a tenu le jeudi 24 mai 2018 à Lomé, sa session extraordinaire. Occasion pour les membres de faire la revue des activités du Conseil et de réfléchir sur la crise sociopolitique qui secoue le Togo, depuis août 2017.

Au cours de la session, le rapport d’activités du conseil présenté, a été dans l'ensemble plus ou moins satisfaisant. Ce qui a amené les membres à  s'encourager dans le but d'intensifier leurs actions pour la promotion des valeurs de l’évangile : le salut des âmes, la justice selon Dieu, la vérité, la piété, l’intégrité et l’honnêteté pour plus d’impacts positifs dans la société togolaise.

S'agissant de la crise sociopolitique au Togo, les membres du Conseil, après des échanges , ont  appelé à la responsabilité de tous les acteurs du pays en l'occurrence, le pouvoir, l’ opposition, les forces armées, société civile, les religieux et toute la population togolaise à préserver la dignité de la vie humaine, les valeurs de la vie communautaire, la tolérance, l’amour pour Dieu et pour la patrie. Le conseil a également proposé comme solution de sortie de crise, la transition politique telle qu’il l’a affirmée au récent atelier du HCRRUN.

Le Conseil a également, vu, les nouveaux enjeux de développement de notre patrie,  encouragé tous les acteurs à un nouvel état d’esprit pour un Togo nouveau où les anciens servent de guide pour les plus jeunes dans la construction d’un pays prospère pour les futures générations. Il a, à cet effet, manifesté un grand intérêt au récent sondage de l’Afrobaromètre et a exhorté les autorités publiques du Togo et la CEDEAO à en tenir compte dans la recherche d’une solution paisible et durable à la crise sociopolitique.

Le COCACEE, soulignons-le,  est une association des Cadres Chrétiens Évangéliques très Engagés à différents niveaux dans la mission chrétienne au Togo. Il a pour vocation de contribuer à responsabiliser et à assainir l’œuvre évangélique infectée ces derniers temps des prédicateurs imposteurs, véreux mais aussi de contribuer à un instaurer un État juste et équitable au Togo par la promotion d’une gouvernance publique juste.

Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

1 commentaires:

  1. Enfin une voix des élites chrétiens sur la crise sociopolitique du Togo.

    RépondreSupprimer