LE MINISTRE PAYADOWA BOUKPESSI À L'ŒUVRE POUR ÉTOUFFER LES MANIFESTATIONS DE LA C14 DANS L'ŒUF


Les manifestations de rue annoncées par la coalition des 14 partis de l'opposition, sans surprise divise déjà les organisateurs et le pouvoir qui met déjà les bouchés doubles pour les étouffer dans l'œuf. Et pour cause le ministre de l'administration territoriale, Payadowa Boukpessi (Photo) décide de circonscrire de nouveau  les manifestations dans le quartier de Bè.

En attendant la reprise des discussions pour un nouveau round du dialogue inter-togolais, la C14 s'annonce dans les rues de Lomé et de certaines villes les 6,7 et 9 juin pour mettre une nouvelle fois la pression sur le régime de Faure Gnassingbé. Mais, ces manifestations ont déjà du plomb dans l'aile.  

Comme lors des deux dernières manifestations convoquées par la C14 en avril, celles-ci aussi risque d'être étouffées dans l'œuf.  Des signes précurseurs se font déjà voir. 

Le gouvernement, par l'entremise du ministre de l'administration, à défaut d'interdire les manifestations, les renvoie dans le quartier de Bè à Lomé. Une décision à laquelle s'opposait déjà la C14. 

En effet, lors des deux dernières manifestations convoquées par la C14, en adoptant comme stratégie de confiner les marches dans le canton de Bè, le gouvernement est parvenu à l'étouffer dans l'œuf. 

La nouvelle décision de circonscrire les manifestations dans  Bè, laisse croire que le gouvernement ambitionne de nouveau d'étouffer les manifestations de la C14. 

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire