LES GENS DE MER DU TOGO RÉCLAMENT DE MEILLEURES CONDITIONS DE TRAVAIL


Chaque 25 juin est célébrée la Journée international des gens de mer. Pour l'édition 2018 au Togo, le Syndicat des Gens de Mer a organisé une série d'activités au cours desquelles, il a réclamé de meilleures conditions de vie et de travail pour les gens de mer. 

Au-delà de la réjouissance pour marquer leur journée, les marins du Togo qui vivent et travaillent dans des conditions pénibles ont poussé  un cri de désolation pour réclamer l'amélioration de leurs situations. Selon les organisateurs de la journée, tous ceux qui travaillent dans le domaine de la mer, travaillent dans des conditions déplorables.

Dans leur demande, ils interpellent le gouvernement à intervenir pour satisfaire leur plateforme revendicative.

"Nos conditions sont déplorables parce-que, d'abord on n’est pas déclaré à la caisse, on n’a pas de contrat écrit. Si vous avez un accident de travail, vous êtes totalement abandonné. Nous souhaiterions donc la mise en place d'un comité de gestion des gens de mer et de validation de contrat. Parce qu'il y'a des sociétés privées qui se servent de la situation pour utiliser les gens de mer", a expliqué Modeste Awokou, secrétaire général du SGM.

"Le bien-être des gens de mer", c'est le thème retenu à l'occasion de la célébration de cette journée pour la quatrième fois au Togo.

Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire