L’IJD APPRÊTE LES POPULATIONS A LA GOUVERNANCE A LA BASE


Le Togo ambitionne d’organiser courant cette année 2018, les élections locales en vue d’une gouvernance à la base. Il s’agit de la décentralisation qui contribuera au développement communautaire. L’ONG, Initiatives des Jeunes pour le Développement (IJD) qui se propose d’accompagner ce processus en cours dans le pays, a lancé jeudi à Lomé, la campagne nationale de sensibilisation citoyenne sur la décentralisation et le développement communautaire. Une campagne destinée à l’éveil de la conscience collective des populations à la base pour une meilleure appropriation de la notion de gouvernance locale et des actions de développement.

Cette campagne qui couvrira les 5 régions économiques du Togo en plus de Lomé, de juin à décembre  2018, consistera pour la première phase à la formation de 3.000 leaders d’opinions (Chefs religieux, les CVD et CDQ) sur les modules liés à la décentralisation, à l’organisation d’environ 500 séances de sensibilisation dans les lieux religieux et éducatifs et de 300 séances de sensibilisation de masse dans les villages et quartiers des grandes villes. La seconde phase consistera à l’accompagnement des leaders d’opinion dans la formulation de leurs plans  de développement communautaire, l’élaboration des projets et la stratégie de mobilisation des ressources entre autres.

En somme, cette campagne informera les populations des avantages et contraintes de gouvernance de la cité.

« C’est un savoir-faire, une ingénieure  en matière de  développement que nous allons  transmettre à la population. Sinon nous serons toujours là pour dire que  rien ne marche pire nous accuser réciproquement », a indiqué Pascal Edoh Agbove, Directeur exécutif de l’ONG IJD.

La rédaction
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire