FAURE GNASSINGBE LIBÈRE QUELQUES DÉTENUS EN GUISE D'APAISEMENT


A deux semaines du sommet des chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO devant aboutir à des recommandations pour sortir le Togo de la crise politique, le président Faure Gnassingbé (Photo) multiple ses gestes en faveur de l'apaisement. Le lundi dernier, il a accordé la grâce présidentielle à une vingtaine de personnes détenues reconnues coupables dans le cadre des manifestations de l'opposition.

Ils sont au total 19 personnes à retrouver leur liberté. 7 par grâce présidentielle et 12 en liberté provisoire.

"Par décret présidentiel N°2018-121/PR du 16 juillet 2018, sept (07) détenus dans les prisons civiles de Lomé et de Kpalimé reconnus par la justice coupables de diverses infractions commises lors des dernières manifestations politiques et condamnées selon les lois en vigueur, ont bénéficié d’une réduction de peine. Douze (12) autres détenus  de la prison civile de Mango ont bénéficié d’une liberté provisoire", indique un communiqué rendu public ce mardi par la direction de la communication de la présidence.

La même source indique que ces mesures prises par le chef de l'État, "témoignent une fois de plus sa volonté manifeste de poursuivre les initiatives visant l’apaisement de la situation sociopolitique et la préservation de la concorde nationale, gages de tout développement".

Rappelons que cette décision du pouvoir de Lomé, intervient à la veille d'une série de meetings de la coalition des 14 partis politiques de l'opposition.

Esaïe EDOH 

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire