FAURE GNASSINGBÉ PRÉSIDE LE SOMMET DES CHEFS D'ÉTAT ET DE GOUVERNEMENT DE LA CEDEAO À LOMÉ


Le président togolais Faure Gnassingbé  a ouvert les travaux de la 53e Session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté Économique Des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ce mardi à Lomé au Togo. Cette rencontre sera consacrée à  l'examination des sujets relatifs à la sécurité alimentaire, les réformes institutionnelles et la crise politique dans certains pays de la sous-région dont le Togo.

Dans son allocation à la cérémonie d'ouverture,  Faure Gnassingbé en sa qualité de  président en exercice de la CEDEAO a salué l’engagement personnel de ses pairs pour la construction de l’intégration régionale dans l'espace CEDEAO. Il a ensuite rappelé l'importance de cette session qui se tient au lendemain du sommet CEDEAO-CEEAC et UEMOA.

"Au cours de cette 53e session  ordinaire, nous aurons à examiner, comme par le passé, plusieurs dossiers sur des sujets comme la situation dans notre sous-région et de notre organisation, la crise alimentaire dans certains pays, le commerce international, les réformes institutionnelles, la situation politique dans certains pays", a-t-il déclaré.
La cérémonie d'ouverture de cette rencontre a été également marquée par la lecture de l’acte de nomination du nouveau Président de la Commission Jean-Claude Brou par le ministre togolais des affaires étrangères, Prof. Robert Dussey.
Le nouveau président de la commission en remplacement de    Marcel de Souza et les nouveaux magistrats de la Cour de justice de l’institution communautaire ont présenté leurs serments à Faure Gnassingbé, président en exercice de la CEDEAO.
Les travaux se poursuivent  avec la présentation des rapports du Conseil de médiation et de sécurité, du Conseil des ministres, de la Task Force Présidentielle sur la monnaie unique de la CEDEAO.
La séance se  poursuivra dans l'après-midi avec le rapport sur la situation politique en Guinée-Bissau suivi du point sur l’élection présidentielle au Mali.
La présentation du rapport des facilitateurs de la CEDEAO sur la situation togolaise ainsi que l'élection du nouveau président de la CEDEAO marqueront la suite des travaux.
Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire