TOGO : LA CEDEAO TENTE UN ÉNIÈME RAPPROCHEMENT DES POSITIONS


Au sommet des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) du 31 juillet prochain à Lomé, l’organisation sous régionale statuera sur la crise politique togolaise. A cette rencontre, elle aura à imposer au pouvoir et à l’opposition, au cas où ils ne s’entendent pas, une feuille de route de sortie de crise. En attendant cette échéance, la CEDEAO tentera de nouveau jeudi, de rapprocher les positions des deux protagonistes de la crise en vue des reformes consensuelles.

Depuis la crise du 19 août 2017, la CEDEAO multiplie les initiatives pour éviter le chaos au Togo. En dépêchant, une nouvelle délégation à Lomé, conduite par le général Francis Behanzin, la CEDEAO veut convaincre pouvoir et opposition à dépasser les clivages en allant aux réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Si de part et d’autre, on est favorable aux réformes, il est cependant clair que les deux camps de la crise ne veulent faire aucune concession pour une sortie de crise.

Ce qui laisse croire que cette énième tentative de la CEDEAO pour rapprocher les positions des protagonistes de la crise restera sans succès.

Edem KOAMI
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire