LE CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE PRÉSENTE DEUX DE SES DOCUMENTS A LA POPULATION


Le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) poursuit sa campagne de vulgarisation du guide des droits et obligations du justiciable et  la directive sur l'éthique et la déontologie du magistrat. Après les régions  Centrale, de la Kara et des Savanes, l'équipe de vulgarisation a mis le cap sur les Plateaux et la Maritime la semaine dernière.

C'est le président de la Cour Suprême, Akakpovi Gamatho (Photo) qui a conduit la délégation qui a tenu des meetings les 1er, 2 et 3 août dernier respectivement à Tsévié pour le compte de la région Maritime, à Kpalimé et à Atakpamé dans les Plateaux.

Le but de cette campagne de vulgarisation est d'expliquer aux populations togolaises à travers tout le pays, le contenu des deux documents juridiques.

"L'objectif de cette tournée est d'expliquer aux populations, dans les contrés les plus reculées, le contenu des deux documents, le guide des droits et obligations du justiciable, conçu pour les amener à changer de mentalité afin de favoriser une administration de la justice et la directive sur l'éthique et la déontologie du magistrat visant moraliser le corps des magistrats et redorer le blason de la justice", a souligné le président du CSM Akakpovi Gamatho.

La campagne se poursuit du 7 au 10 août dans quatre pôles du Grand Lomé à savoir : Agoè-Nyivé, Baguida, Bè et Sagbado.

Cette initiative du CSM a été possible grâce à l'appui financier de l'Union Européenne (UE) à travers le Programme d'Appui au Secteur de Justice (PASJ).

Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire