DAVID OURNA GNANTA TROUVE LÉGITIME LA CENI ET ENCOURAGE LES TOGOLAIS À ALLER S'INSCRIRE SUR LES LISTES ÉLECTORALES

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) actuelle est contestée par la C14 qui pense qu'elle est dans l'illégalité dans sa démarche d’organisation des élections législatives, locale et référendum). David Ourna Gnanta, militants du parti au pouvoir Union pour la République (UNIR), trouve pour sa part que l'institution organisatrice des élections est bel et bien dans la légalité. 

Selon David Ourna Gnanta (Photo), la poursuite des travaux de la CENI bien qu'elle soit incomplète n'est nullement illégale.

"Ce qui se fait aujourd'hui  par la CENI actuelle ne sort pas de la légalité et du champs d'application des recommandations de la CEDEAO. La CENI est dans rôle", nous a-t-il confié.

Pour ce militant du parti au pouvoir, l'important est que la CENI se conforme aux dispositions de la loi.

"Le referendum est l'une des options possibles pour la réalisation des reformes, qu'il faut objectivement prendre en compte dans le chronogramme", a-t-il rajouté.

Pour ce qui est des manifestations de l'opposition annoncées, David Ourna Gnanta trouve que c'est aussi légitime mais la C14 ne doit pas en faire un objet de peur.

"Les marches ne peuvent être présentées comme un épouvantail, elles sont l'expression des libertés publiques", a-t-il relevé.

"L'essentiel est que les organisateurs se conforment aux règles et respectent les orientations, les autorités publiques", a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, il invite les togolais  à se mobiliser pour s'inscrire sur les listes électorales pendant la période prévue par l’organe de gestion des élections.

Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire