ÉLIMINATOIRES CAN 2019 : LE DUO CLAUDE LEROY-EMMANUEL ADEBAYOR QUALIFIERA-T-IL LES ÉPERVIERS ?


Quelques jours après le piteux match nul face au Bénin, les critiques vont bon train sur la prestation des Éperviers du Togo. Beaucoup doutent désormais des capacités de Claude Leroy,  le sélectionneur togolais de qualifier l’équipe nationale à la CAN 2019. Si certains jugent que Leroy n'est plus tactiquement à la page, d'autres portent leur regard sur le vrai rôle du capitaine, Emmanuel Adébayor au sein de la sélection. Apparemment le sort des Éperviers dans ce groupe D des Éliminatoires de la CAN 2019 au Cameroun se trouverait dans les mains de ces deux hommes forts et très complices de la sélection togolaise.

Ayant vendangé l'occasion de se rapprocher du Bénin et de l'Algérie dans ce groupe D des Éliminatoires de la CAN 2019, la sélection togolaise doit cravacher dur pour se qualifier à la prochaine Coupe d'Afrique des Nations. Et ça serait les 12 et 16 Octobre prochains lors d'une double confrontation face aux Scorpions de la Gambie.

Claude Leroy, dans son optimisme légendaire, enchainent les contre-performances à la tête des Éperviers du Togo. La multiplication des mauvais choix, rend perplexe le public sportif togolais.

La méthode Leroy qui n'a gagné qu'une seule CAN à 8 équipes en 1988, n'est plus d'actualité. Il a comme bilan à la tête des Éperviers depuis avril 2016 : 6 victoires, 5 matches nuls et 9 défaites. Ce bilan fait froid aux yeux et mérite que sa page soit tournée. Des changements de postes des joueurs en cascade, des décisions autoritaires, un manque criard de vision de jeu ont meublé les deux années et cinq mois passés à la tête de la sélection togolaise pourtant mondialiste en 2006.

Depuis un certain moment, le capitaine des Éperviers n'est plus performant en sélection. Son dernier but marqué en sélection remonte au 12 novembre 2017. Malgré tout cela, il veut toujours être au four et au moulin. Âgé de 34 ans, Shéyi Emmanuel Adebayor ne convainc plus à travers ses prestations. Plus de lucidité devant les buts, des débauches physiques inutiles. Cela  montre, que les beaux jours de ce grand joueur, sont derrière lui. Emmanuel Adebayor qui tapait du poing sur la table quand les ex sélectionneurs se plantaient tactiquement, ne dis mot depuis l'avènement de Claude Leroy.

L'illustration parfaite est la déclaration fracassante du capitaine des Éperviers au sortir de l'élimination du Togo en quarts de finale de la CAN 2013 à l'endroit de l'ex sélectionneur Didier Six. Il est inimaginable de croire que le capitaine des Éperviers aient changé de comportements. Est-ce le maigre palmarès du sélectionneur national en Afrique qui inhibe Adebayor?

Et pourtant, de l'argent des contribuables togolais sont utilisés en vue des stages de perfectionnement. Rien ne change et l'équipe togolaise est toujours à la case départ. Des projets initiés par Claude Leroy et financés à coup de millions sont toujours sans résultats. Quatre matches restent à jouer dans les prochains mois pour qualifier les Éperviers à la fête continentale. Mais reste encore à les gagner tous. Et  cette responsabilité incombe à ces deux mastodontes et décideurs de la sélection pour la qualification ou non du Togo à la CAN. Pour cela, le sportif togolais reste suspendu aux pieds d'Adebayor et à la méthode de Claude Leroy.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire