ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : L’ISDI ENREGISTRE SES PREMIERS TITULAIRES DE MASTER ET INNOVE


Crée il y a seulement quatre ans, l’Institut Supérieur de Droit et d’Interprétariat (ISDI) enregistre déjà ses premiers titulaires de Master. Fidèle Lévi Guenkou a été le premier étudiant à soutenir son mémoire en Droit des Marchés publics, Délégation de Service Public, Partenariat Public-Privé le 4 septembre dernier. Son thème a porté sur les « Garanties de la performance des marchés publics au Togo ».

La satisfaction des missions d'intérêt général et la garantie d'un cadre de vie adéquat aux populations, oblige l’État à effectuer des achats de biens, travaux et fournitures. Ces achats publics sont souvent effectués par le canevas des marchés publics. Ainsi, comme le relèvent les rapports d'audits publiés sur le site de l'Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), l’État togolais a investi près de 1160 milliards de F CFA au titre de marchés publics. Par contre, malgré ces sommes stratosphériques investies pour les marchés publics, on constate parfois des marchés mal exécutés ou encore des chantiers abandonnés en cours d'exécution. C’est fort de ce constat que l’étudiant s’est posé la question de savoir si l'exigence de performance est garantie dans les marchés publics au Togo.

 Cette réflexion a été menée sous la Co-direction du Dr GBEOU-KPAYILE Nadjombé Maitre-assistant en Droit Public, Vice-doyen de la Faculté de Droit et des Sciences Politiques à l'Université de Kara, et de M. ALAKI Essoham, Juriste fiscaliste, Administrateur civil, Directeur de la réglementation et des affaires juridiques à l'ARMP. En termes d'apport cette réflexion a permis d'une part de mettre en lumière certaines imperfections susceptibles d'entraver la performance des marchés publics au Togo. D'autre part, elle a ressorti un certain nombre de garanties dont le dessein sera de renforcer la performance des marchés publics au Togo.

A la suite de son exposé, le jury présidé par le Dr Franck Kossi SOMALI, Enseignant chercheur à l'Université de Lomé et Directeur de l’institut, a attribué une note de 16/20 au travail de l’impétrant.

Cette soutenance de mémoire constitue sans doute une étape importante dans la vie de, l’Institut Supérieur de Droit et d’Interprétariat (ISDI) qui, malgré son « jeune âge » s’est imposé dans le monde universitaire togolais et plus précisément dans la filière de Droit, comme une référence. D’ailleurs, l’ISDI est la 1ère école de Droit au Togo certifiée ISO 9001 version 2015, attestant ainsi la qualité de son système de management. Des Universitaires de haut niveau et des professionnels y interviennent, assurant un enseignement de qualité en Licence et Maters sur le système LMD, conformément aux exigences du CAMES. Pour le compte de l’année académique 2018-2019, l’ISDI offre l’occasion aux étudiants de bénéficier d’un Master délocalisé en Droit de l’entreprise, en partenariat avec l’Université d’Artois, Faculté de droit de Douai.

GAPOLA
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire