LE G7 INVITE LES ACTEURS POLITIQUES A LA MISE EN ŒUVRE CONSENSUELLE DES RECOMMANDATIONS DE LA CEDEAO


Le 31 juillet dernier, les chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO ont sorti une feuille de route devant conduire à la résolution de la crise politique au Togo. Un mois après, les deux camps se déchirent sur les procédures de la mise en œuvre de cette feuille de route. Le Groupe de Sept (G7) organisations de la société civile inquiète de la situation, invite les parties prenantes au dialogue inter togolais à œuvrer dans un esprit consensuel pour la mise en œuvre des recommandations de la CEDEAO.

Dans une déclaration rendue publique ce vendredi, le G7 composé de WANEP-Togo, CNSC, ACAT-Togo, CACIT, REPSFECO, CEJP et SADD, dit avoir pris acte des solutions proposées par les chefs d'État de la CEDEAO et a émis le vœu de la mise en œuvre consensuelle des recommandations.

"Le G7 prend acte des solutions de sortie de crise  proposées par la session, et félicite la commission de la CEDEAO pour les efforts fournis jusqu'à présent. Le G7 souhaite vivement qu'une attention particulière soit accordée à la mise en œuvre consensuelle de la feuille de route par les acteurs sociaux et politiques, notamment le gouvernement, le parti au pouvoir Union pour la République (UNIR) et la coalition des 14 partis de l'opposition", souligne la déclaration.

Depuis la publication de la feuille de route, le G7 note et constate avec regret,  la non installation du Comité de Suivi, chargé de la mise en œuvre des recommandations ; un statu quo autour de la poursuite des mesures d'apaisement; la poursuite des préparatifs en vue des élections législatives sans la participation des délégués restants de l'opposition à la CENI.

Pour éviter d'éventuels conflits que peuvent engendrer les élections législatives à venir, le G7 lance un appel pressant à la commission de la CEDEAO et aux facilitateurs " à mettre en place, dans un bref délai, le comité de suivi chargé de définir de façon consensuelle avec les protagonistes, un chronogramme de mise en œuvre de la feuille de route,  à éclairer les protagonistes sur les conditions de la mise en œuvre de la feuille de route, en ce qui concerne les réformes constitutionnelles et institutionnelles, et à apporter son appui effectif et son expertise technique à l'organisation et le déroulement des législatives ".

Aux partis politiques, le G7 appelle à une collaboration franche en vue de la réalisation des réformes, telles que proposées par la CEDEAO. 

Pour une mise en œuvre effective des recommandations de la CEDEAO, le G7 invite l'ensemble de la société civile et la diaspora à accompagner les parties prenantes.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire