PROFANATION D’ÉGLISE : DES INDIVIDUS MALINTENTIONNÉS DÉFIENT DE NOUVEAU LE GAL YARK DAMEHAME


Les profanateurs des lieux de culte sont encore à l'œuvre. Après avoir attaqué quatre (4) mosquées entre fin juillet et début août, ils prennent pour cible à présent des églises. Et la première église attaquée est l’Église  Baptiste située dans le quartier Agoè Nyivé.
 
Ces individus malintentionnés ont incendié cette église dans la nuit du 6 au 7 septembre. Informé de la situation, le gouvernement a envoyé ses émissaires pour aller constater les faits.
"Des individus non identifiés se sont introduits dans la nuit du 6 au 7 septembre dans une Église Baptiste à Agoè où ils ont dans un premier temps déplacé l’autel sur lequel se trouvait les cantiques avant de mettre feu à une partie du temple", informe le gouvernement à travers un communiqué.
Le gouvernement a, à travers le même communiqué,  condamné ces actes qui sont nouveaux dans la société togolaise. Il en appelle également à la vigilance de toute la communauté religieuse du pays face à ce phénomène dont le motif est jusqu'alors inconnu.
"Le gouvernement en appelle une fois encore à la vigilance de toutes les communautés religieuses ainsi que de leurs fidèles de ne pas céder à ces actes ignobles dont l’objectif principal est de les dresser les uns contre les autres", souligne le communiqué.
Dans le même communiqué, le gouvernement a, comme au lendemain de la profanation des mosquées,  encore promis de retrouver les auteurs de ces actes ignobles pour les traduire devant la justice.
En attendant la tenue de ces promesses, et vue les cas de braquage enregistrés ces jours-ci à Lomé, il est clair que l'autorité du Gal Yark Damehame (Photo), ministre de la sécurité et de la protection civile est plus que jamais menacée et défiée par des individus malintentionnés.
Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

2 commentaires: