SELOM KLASSOU INVITE LES TOGOLAIS À SORTIR MASSIVEMENT POUR SE FAIRE RECENSER


Après, la décision du Comité de suivi d’une recomposition de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), le bras de faire entre le parti à pouvoir, Union pour la République (UNIR) et la coalition des 14 partis de l'opposition se poursuit désormais autour du recensement électoral prévu pour démarrer le 1er octobre prochain dans la zone sud du Togo. Déjà mercredi, la C14 appelait ses militants et sympathisants au boycott de l'opération, mais c'est sans compter sur le parti au pouvoir qui par Selom Klassou a invité, jeudi les togolais à sortir massivement pour se faire recenser en vue des locales, législatives et le référendum en décembre.   
            
C'était au cours de la cérémonie de lancement des travaux de construction du stade de Notsè qu'il a présidé jeudi, que le premier ministre, Selom Klassou (Photo) a invité solennellement les togolais à sortir massivement dès le 1er octobre prochain pour répondre au recensement électoral. Ce qui leur permettra de disposer de nouvelle carte d'électeur.

"Je voudrais vous demander, chers parents, chers frères et sœurs, vaillante population de Haho, à sortir librement et massivement pour aller vous faire recenser du 1er au 8 octobre prochain dans les bureaux de vote de vos localités. Au-delà des populations de la préfecture, c'est tous les jeunes primo de 18 ans ainsi que les adultes de tout le pays que nous invitons à aller se faire recenser en respectant le calendrier tel défini pour les deux zones", a-t-il lancé.

Sans surprise, le pouvoir démontre par cette sortie du premier ministre qu'il ne laissera pas l'opposition traîner tous les togolais dans sa logique du boycott. Aux dernières nouvelles le recensement électoral tient à compter du 1er octobre.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire