ADOYI LANCE LA CONSTRUCTION D’UNE UNITÉ DE SANTÉ A TCHAVADE DANS LE TCHAOUDJO


L’Association des Œuvres Islamiques de Bienfaisances (AOIB) s’active pour doter la préfecture de Tchaoudjo d’une infrastructure sanitaire moderne. L’ONG  s’est rendue mardi dans le village de Tchavadè à Sokodé, située environ 340 km de Lomé pour la pose de la première pierre d’une unité de santé. La cérémonie a été présidée par le Commissaire des Impôts, Essowavana Adoyi en soutien à la politique du mandat social du Chef de l’État, Faure Gnassingbé.
 
L’unité de soin sera construite à Tchavadè, dans la préfecture de Tchaoudjo et servira aux populations de la localité.  Le centre de santé offrira des services élémentaires entre autres la maternité, la pédiatrie et l’infirmerie.

C’est un don de l’ONG  Association des Œuvres Islamiques de Bienfaisances (AOIB) qui manifeste ainsi son adhésion à  la vision de développement du Chef de l’État. 

« Nous avons procédé à la pose de la première pierre de  la construction d’une unité de santé  qui a été offerte par l’ONG AOIB dirigée par l’Imam Barana. C’est au nom de cette ONG et au nom du Chef de l’État, son Excellence  Faure Essozimna Gnassingbé qui œuvre pour que toutes les populations quel que ce soit le lieu où elles vivent soient à l’aise », a expliqué M. Adoyi.

Le Commissaire soutient que le Président de la République ne blague pas avec la santé de la population. Il souhaite qu’une telle œuvre soit continue pour le bien-être de la population de Tchavadè.

A Sokodé, les émissaires du Chef de l’État ont saisi l’occasion pour sensibiliser les populations sur les valeurs civiques et citoyennes.  Aussi ont-ils appelé le peuple de Tchaoudjo à sortir massivement pour aller se faire recenser du 17 au 24 octobre prochains dans les différents bureaux de vote.

« Nous avons constaté avec fierté que malgré les derniers événements qui se sont passés ici, la population est toujours heureuse. Nous avons été bien accueillis… La population avec leurs chefs ont accueilli ce cadeau avec joie et espèrent que très rapidement cette œuvre sera réalisée pour le bien-être de la population de Tchaoudjo », s’est réjoui M. Adoyi.

Thierry AFFANOUKOE 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire