CENI : LA MAJORITÉ PARLEMENTAIRE SACRIFIE PEDRO AMUZUN DE L’ANC AU PROFIT DE JEAN-CLAUDE HOMAWOO DE L’UFC


Après de houleuses discussions et plusieurs suspensions de séances, les députés de la majorité présidentielle et ceux de l’Union des Forces de Changement (UFC) ont élu ce lundi 4 autres représentants de l'opposition parlementaire à la CENI. Ces représentants s'ajoutent à celui de l'UFC qui est gardé contre la volonté de la C14.
 
Bien qu'ils aient failli en venir aux mains au cours des discussions, les élus du peuple, principalement de la majorité parlementaire, appuyés par ceux de l'UFC,  ont nommé 4 des 5 représentants sur la liste soumise à l’Assemblée nationale par l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), au nom de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition. Tout s'était déroulé dans un cafouillage total, car les députés de l’opposition mécontents ont fait énormément de bruit en tapant sur les tables et les micros.
Au finish, Abalo Atantsi et Jean-Jacques Têko de l’ANC, Kodzo Awudji du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) et Yamba Pessinaba de l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI) ont été nommés par les députés. Francis Pedro Amuzun de l’ANC, a été écarté par les députés de la majorité.
Désormais, la coalition des 14 se retrouve avec 7 membres sur 8 à la CENI. 
Très furieux après cette nomination dans le cafouillage, Adama Doe-Bruce, vice-président du groupe parlementaire ANC à l’Assemblée nationale, estime que cette procédure foule au pied les décisions prises par le Comité de Suivi.
"Si le député de base peut faire cela, le président de l’Assemblée a l’obligation de faire respecter l’accord, à moins qu’on puisse déduire qu’il rejette les recommandations de la facilitation", a-t-il souligné.
Pendant ce temps dans le rang de la majorité parlementaire, on estime que c'est le meilleur choix.
La C14 va-t-elle laisser passer ce "forcing" du pouvoir ? Nous en saurons davantage dans les prochains jours.
Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire