FOOTBALL : LES ÉPERVIERS DU TOGO S’ÉLOIGNENT PEU A PEU DE LA CAN 2019 AU CAMEROUN


Après la défaite inaugurale face aux Fennecs d'Algérie et le match nul face aux Écureuils du Bénin, les Éperviers du Togo ont gratifié le public sportif togolais d'un piteux match nul vendredi au Stade Municipal de Lomé. La réaction attendue n'a pas été au rendez-vous. Surpris d'entrée de jeu par les Scorpions de la Gambie, la sélection a su remettre les pendules à l'heure dans les derniers instants dans ce match terne.


Sous pression avant ce match, les Éperviers ont montré qu'il est très dur d'entamer un match avec la pression. Ce match a été beaucoup plus joué sur le plan tactique. Le Togo a énormément misé sur l'offensif alors que la Gambie a opté pour les contre-attaques en s'appuyant sur Alan Ceesay et Lamin Jallow.



Une entame de match très difficile pour le Togo avec l'ouverture du score à la 7ème minute par le truchement d'Alan Ceesay, la sélection nationale n'a pas pu trouver la faille en première partie. Très regroupés en défense, les gambiens ont été surpris à la 82ème minutes par une demi-volée du joueur de la réserve Nimoise Denkey Kévin.



En conférence de presse d'après-match, le capitaine du jour Djene Dakonam a reconnu la qualité de l'équipe gambienne et a effleuré les difficultés qu'ils ont eu à rencontrer dans cette rencontre.



"Il est très difficile de jouer contre une équipe qui est disposée en 4-5-1. Il n'y avait pas d'espace  pour produire du jeu. On a visualisé les vidéos des Scorpions avant le match mais le but matinal nous a fait très mal" a-t-il déclaré.



Le rêve camerounais devient de plus en plus utopique pour les Éperviers du Togo. La survie du Togo dans ce groupe D passera par une victoire le mardi prochain à l'Independance Stadium de Banjul. Claude Leroy et ses joueurs ont du pain sur la planche.



John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire