GRÈVE DE LA FAIM: L'OPPOSANT HABIA LOIN DE SON OBJECTIF, TOMBE MALADE


Il y a 14 jours que le président du parti les Démocrates, Nicodème Habia, entamait une grève illimité de la faim, avec pour objectif d'obtenir la libération des détenus "politiques". A ce jour, pendant que l'objectif n'est pas encore atteint, il tombe malade et abandonne sa grève de la faim. 

La grève de faim était une initiative propre à lui pour obtenir la libération des personnes arrêtées dans le cadre des manifestations de la coalition des 14 partis de l'opposition.

Après une première tentative de grève de la faim de deux jours sans réussite du 3 au 5 septembre dernier devant l'ambassade des États-Unis au Togo, Habia a finalement jugé bon d'opter pour une grève illimité. Et cette fois-ci devant l'ambassade du Ghana. 

Après 14 jours de grève de faim, l'organisme de l'ex député  a eu du mal à supporter la faim, ce qui a donc occasionné sa maladie. D'où son évacuation à la clinique Biassa. 

Il a fallu 14 jours de grève de la faim pour que l'opposant Nicodème Habia abandonne sans obtenir gain de cause. Car les personnes détenues croupissent toujours derrière les barreaux.

Habia poursuivra-t-il sa grève de faim après les soins ? C’est le wait and see.

Esaïe EDOH

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire