LE BUT DE FLOYD AYITÉ DONNE DE L’INSOMNIE AUX GAMBIENS QUI PORTENT RÉSERVE SUR JAMES OLOUFADE


Décidément, les gambiens ne se remettent pas de cette défaite à domicile face au Togo. Surtout, les dirigeants du football gambiens passent des nuits blanches quand ils se remémorent de ce but splendide marqué aux bouts du temps additionnel par Floyd Amah Ayité. Après une victoire claire sur le terrain et qui relance d'ailleurs les Eperviers du Togo dans ce groupe D, la Fédération Gambienne de Football a fait un recours auprès de la CAF sur un joueur togolais qui se serait enregistrer comme nigérian pour les campagnes africaines en 2016 avec son club New Stars FC.

Il s'agit de James Oloufadé (Photo), le latéral gauche de l'équipe togolaise qui compte déjà à son actif deux sélections. Après avoir fait toutes ses classes au Togo, il a véritablement éclos au Dynamique Togolais.

Le joueur de 24 ans a continué sa progression du côté du Cameroun, le pays qui accueillera la Coupe d'Afrique des Nations en 2019. De Panthère Sportive du NDE, New Stars FC à l'Union de Douala, James Oloufadé a failli être sélectionné dans les espoirs camerounais.

L'annonce de la Fédération Gambienne de Football rend la Fédération Togolaise de Football plus sereine que jamais. La cellule de communication s'est prononcée sur le sujet en disant que le joueur en question n'a jamais joué pour une sélection nigériane.

Le but tardif de Floyd Ayité hante toujours les autorités sportives gambiennes parce qu'il y a une très grande nuance entre posséder un passeport étranger et jouer pour cette nation étrangère. L'exemple le plus palpable est le cas Higuain qui est argentin d'origine mais
dispose d'un passeport français.

Les joueurs togolais doivent continuer la bonne ambiance entamée dans les vestiaires de l'Independence Stadium de Bakau. Le Togo, qui ne se reproche rien dans cette affaire, doit déjà fixer ses regards sur le match décisif du 16 novembre prochain à Lomé face à l'Algérie, ce qui est d'ailleurs affiché sur le site officiel de la CAF. Que les rêveurs continuent de rêver car le rêve est permis.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire