LE CONSEIL DE L’ENTENTE A L’HEURE DU BILAN A LOMÉ


La 14ème réunion du comité des experts du  Conseil de l’Entente se tient depuis lundi à Lomé. Une réunion qui permettra aux experts d’examiner les comptes de l’exercice financier clôturé au 31 décembre 2017 et d’échanger sur l’état d’avancement du programme immobilier ainsi que des dossiers du Centre Régional de Formation pour l‘Entretien Routier (CERFER).

Les travaux de la  14ème réunion ont été ouverts par le Secrétaire exécutif dudit Conseil, Patrice Kouamé et la secrétaire générale du ministère togolais des Affaires étrangères et présidente du comité des experts, Abra Afetsé-Tay.

Selon Patrice Kouamé, le Conseil de l’Entente (CE) se redynamise davantage avec la réforme du CERFER en bonne voie. Pour preuve, la Banque Africaine de Développement (BAD) vient de faire un don de 5 milliards de francs CFA pour accompagner le CE dans cette réforme.

« Le Conseil de l’Entente est sur la bonne voie. Nous nous réjouissons du plan stratégique 2012-2017 qui est exécuté et nous sommes optimistes pour celui de 2018-2022. Nous espérons que ce plan qui est déjà présenté au Conseil des ministres permettra au Conseil de l’Entente d’atteindre sa vitesse de croisière au terme de son exécution », a-t-il déclaré.

Pour Patrice Kouamé, les résultats du processus de la redynamisation du Conseil de l’Entente seront encore plus éclatants si chacun des cinq (5) pays membres de l’institution à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo s’acquittait de ses cotisations.

GAPOLA
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire