PLANIFICATION FAMILIALE : L'ATBEF CONSTATE DES AVANCÉES A DATCHA-ATIKPAYI


Fidèle à sa mission d'œuvrer pour le bien être de toutes les couches sociales, l'Association Togolaise pour le Bien-être Familiale (ATBEF), a initié plusieurs programmes d'appui aux populations. Au rang de ces programmes,  la distribution à base communautaire des contraceptifs qui consiste à l'espacement des naissances. A Datcha-Atikpayi comme dans d'autres localités, l'ATBEF a mis en place des équipes  de sensibilisation auxquelles elle rend visite régulièrement.

Ce jeudi, dans l'optique de s'assurer de la mise en œuvre de cette initiative une délégation  de l'ATBEF à rendue visite à  l'équipe locale de Datcha-Atikpayi dans le canton de Gléi, dans la préfecture de l'Ogou. A cette occasion, l'équipe locale composée des Agents de Santé Communautaire (ASC) a organisé une causerie débat avec la population sur le planning familiale.

Au terme de la causerie, il est ressorti que le niveau de compréhension des populations de Datcha-Atikpayi a évolué par rapport à la nécessité de l'espacement de naissances. Celles-ci ont rendu témoignage des avantages constatés.

"La planification qu'ils nous conseillent est une bonne chose. Je l'ai expérimenté et ça m’a beaucoup aidé. Grâce à cette planification je n’ai pas fait beaucoup d'enfants si ce n’est que 3 enfants" a témoigné un père de famille.

En effet, l'ATBEF, par l'intermédiaire des ASC, offre des produits contraceptifs tels que les préservatifs et des pilules.  A ce jour, beaucoup de familles de Datcha-Atakpayi s'intéressent à la contraception.

" Régulièrement soit au moins deux familles viennent vers nous pour souscrire à la contraception et pour recevoir des conseils. Au début, beaucoup de maris interdisent à leur femme de venir vers nous pour prendre des produits contraceptifs. Mais depuis un moment, ils viennent eux-mêmes avec leurs femmes", a confié Souké Akou, ASC.

La contraception, en effet, permet aux familles d'éviter des grossesses indésirées qui occasionnent la plus part du temps des disputes de couples. Cette méthode permet également aux couples de ne plus se faire beaucoup d'enfants dont ils seront incapables de subvenir à leurs besoins.

Vu les avancées dans cette localité, Eklu-Kuvaey Anita, responsable santé communautaire, programme VIH learning center a félicité les ASC et a encouragé les familles à poursuivre l'adoption des méthodes contraceptives.

Cette visite de terrain est organisée par l'ATBEF en collaboration avec le point focal du réseau des journalistes IPPF, Kénanou Issifou. Elle a également coïncidé avec la mission de la directrice de la fédération internationale pour la planification familiale, Helen Young, qui a aussi fait le déplacement du terrain sur Datcha-atikpayi

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire