SELOM KLASSOU MOBILISE LE SECTEUR PRIVÉ POUR LA RÉALISATION DU PND


Le Premier ministre, Komi Selom Klassou a présidé  vendredi à Lomé, la cérémonie d’ouverture d’un atelier sur l’appropriation du Plan National de Développement (PND) et de la Stratégie de Coopération Chine-Togo. Cet atelier de deux jours est organisé au profit des acteurs principaux dans la réalisation du PND.

Le PND est à  l’étape de la mise en œuvre d'élaboration dans une démarche inclusive et participative. C'est dans ce cadre que cet atelier a réuni les membres du gouvernement, partenaires techniques et financiers et les opérateurs du secteur privé.

Cet atelier, initié par le chef de l’État, Faure Gnassingbé permettra aux acteurs nationaux du secteur privé de s’imprégner durant deux jours, des différents projets prioritaires du PND en vue de son appropriation en lien avec les trois axes interconnectés de ce nouveau plan, à savoir :  "Faire du Togo un hub logistique d’excellence et centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région,  Développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives et  Renforcer les mécanismes efficients d’inclusion économique et sociale".

Pour le premier ministre Komi Selom Klassou, "il est évident que la réponse efficace à apporter aux défis contenus dans le PND exige une approche fortement multi-acteurs (publics/privés, partenaires au développement, société civile, etc...) pour fédérer une grande diversité d’acteurs et pour converger les expertises et la compétence indispensables des uns et des autres".

Le chef du gouvernement a également indiqué que la " réussite de la mise en œuvre du PND nécessite la mutualisation des efforts de l’établissement de partenariats". 

S’appuyant ainsi sur la traditionnelle diplomatie tous azimuts du chef de l’État, le gouvernement togolais entend saisir la grande opportunité que constitue le 7e Forum Chine-Afrique (FOCAC) pour renforcer la coopération sino-togolaise. Le premier ministre a ensuite recommandé, aux acteurs de développement et au secteur privé, d’établir un rapprochement entre le PND et les huit composantes du FOCAC.

Vu l'importance du PND, le premier ministre Komi Selom Klassou a exhorté " l’ensemble du secteur privé togolais à identifier et à élaborer rapidement des projets mûrs, attrayants, bancables et gagnants-gagnants à soumettre à nos partenaires chinois dans le but de mieux profiter des 60 milliards de dollars proposés pour être déposés dans la cagnotte du continent africain tout entier".

Pour rappel, le Plan National de Développement est désormais le cadre de référence des ambitions de développement à court terme du gouvernement togolais, plus précisément de 2018 à 2022.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire