TOGO : L’ANTENNE NATIONALE DE LA BOURSE RÉGIONALE DES VALEURS MOBILIÈRES S’OUVRE AU PUBLIC DU 18 AU 19 OCTOBRE


Les 18 et 19 octobre prochains se tiendront, sous le parrainage de Sani Yaya, le ministre togolais de l’économie et des finances, les 13èmes « Journées BRVM », au Centre de conférence ETI Ecobank, à Lomé. L’information a été donnée lundi au cours d’une conférence de presse, par Bertrand Bodet, le directeur de l’antenne nationale de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) au Togo. Ces journées seront consacrées à l’amélioration de la visibilité de la BRVM et à la vulgarisation de la culture boursière.

Placées sous le thème : « L’innovation et le développement des marchés financiers », les 13èmes « Journées BRVM » seront meublées par des conférences-débats de haut niveau, des B to B et des salons attribués aux partenaires contrairement aux stands, des années antérieures.

Selon Bertrand Bodet, les « Journées BRVM » de cette année ont pour but de faire connaitre les produits et services financiers innovants de la bourse régionale aux entreprises et aux investisseurs au Togo afin qu’elles en tirent profit.

« Vous n'êtes pas sans savoir qu'autour de ces 2 et 3 dernières années, le thème de la digitalisation intervient régulièrement et ce thème touche à peu près tous les secteurs d'activités. En réalité, ce thème veut mettre en relief les possibilités du marché financier pour faire profiter de ces nouvelles technologies. C’est véritablement ça, c'est pour mettre en avant les opportunités que le marché financier peut tirer à travers le développement de tout ce qui est digital au cours de ces dernières années » a-t-il déclaré.

Pour M. Bodet, la nouvelle édition de Lomé va permettre à la BRVM d’accroitre la pratique de l’activité boursière. Aux entreprises et particuliers, ce sera l’occasion de découvrir les opportunités du marché et faire augmenter le nombre d’entreprises cotées.

« Cette édition vise également à poursuivre la promotion de la BRVM et la dynamisation du Marché Financier Régional », a-t-il affirmé.

Ainsi sont attendus à ces Journées BRVM des directeurs des institutions de la place, des banques, de compagnies d'assurance, des sociétés de microfinance, des étudiants et  le grand public.

Par ailleurs, il a déploré l’absence des entreprises togolaises en bourse. Or, une entreprise cotée en bourse est une expertise valorisée, une ouverture des portes aux investisseurs internationaux et  la recherche de financement de façon régulière.

« A ce jour,  nous avons 45 sociétés cotées en bourse dont 35 sont ivoiriennes et les autres sont reparties entre le Sénégal le Burkina Faso et puis les autres pays. Dans l'absolu, il n'y a pas d'entreprises togolaises cotées en bourse mais au niveau de la BRVM,  elle considère Ecobank comme une entreprise togolaise » a-t-elle expliquée.

Notons que, la BRVM est la bourse commune aux huit pays de l’UEMOA. Basée à Abidjan, elle est dirigée depuis 2012, par le togolais Edoh Kossi Amenounvé.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire