CEG NYEKONAKPOE : GERRY TAAMA REND LA TOITURE D’UN BÂTIMENT NETTE ET OFFRE UNE CENTAINE DE TABLES BANCS


Au Togo, plusieurs partis politiques ne font que  parler politique à longueur de journée, très rares sont ceux qui, au-delà de la politique s’activent  pour des actions citoyennes et d’utilité publique. Parmi ces derniers, l’on peut distinguer aisément le Nouvel Engagement Togolais (NET). Il y  a cinq  mois, lors d’une visite au CEG Nyekonakpoe à Lomé, Gerry Komandega  Taama, président national du NET, a été touché par l’état de la toiture d’un bâtiment de quatre classes et le nombre insuffisant des tables-bancs dans les classes. Citoyen et acteur de développement, il  s’est battu pour apporter sa contribution à l’amélioration des conditions d’études de ces élèves. C’est ce qu’ont  constaté, ce vendredi 16 novembre  2018, les professionnels des médias, lors de la réception de l’ouvrage refait et d’une centaine de tables bancs offerte.

Une cérémonie sobre mais très significative, quand  on mesure l’importance de l’éducation dans une nation. Accompagné, du directeur du collège, du président de l’association des parents d’élèves dudit collège, de quelques enseignants, le patron du NET, a  fait le tour du bâtiment refait. Une occasion pour Gerry Komandega  Taama  de prodiguer d’utiles conseils, aux apprenants, qui étaient visiblement séduits par l’action de leur bienfaiteur. D’un coût  total  avoisinant 4 millions, cette action s’inscrit, selon,  le premier responsable du NET, dans une logique d’actions citoyennes de développement.



« J’étais choqué de voir dans quelles conditions les enfants travaillaient. Il est évident qu’il y a d’autres besoins et j’estime par cette  première  action,  susciter d’autres vocations, inciter d’autres personnes car les besoins son encore énormes ici. Les enfants sont à trois par banc, ce qui n’est pas normal et l’établissement est dans un état sanitaire préoccupant. Il faut faire des caniveaux et autres. Donc, nous n’avons fait qu’une infirme portion. C’est vrai, que l’Etat a des responsabilités mais on ne peut pas tout confier à l’État. Là où,  les citoyens peuvent  contribuer, il faut le faire » a- t – il déclaré.

Pour Gerry Komandega  Taama, cet acte posé au CEG Nyékonakpoé n’a rien de politique encore moins lié aux élections.

« Le NET ne sera pas candidat dans le Grand Lomé. Et si c’était lié aux prochaines élections législatives, je devais le faire là où le NET, briguera  des sièges. Je voudrais insister que ce projet a démarré,  il y a cinq mois, où on ne parlait pas d’élections. C’est un acte citoyen. On ne peut interdire à un homme politique de  faire une action citoyenne. C’est une action de solidarité envers nos sœurs et frères. Et, je lance un appel, aux bonnes volontés, sans distinction d’ethnie, de race, de formation politique, à tourner  leurs regards vers le CEG Nyekonakpoe, qui est l’un des anciens collèges de la capitale » a conclu le natif de Doufelgou.

Très ému, M. Djokala Yendina, directeur du CEG Nyekonakpoé, n’a pas fait économie  de sa satisfaction par rapport à cette réfection et témoigné sa sincère  gratitude à l’ancien candidat  de la présidentielle de 2015, au Togo. Pour finir, M. Yendina, dit être prêt à recevoir tout accompagnement.

«Nous avons assez de difficultés dans le collège et nos besoins sont nombreux. Nous sommes disposés, à recevoir tout accompagnement multiforme, de personnes morales ou physiques pour le bien –être de nos chers élèves » a-t-il déclaré.

GAPOLA
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire