ÉLIMINATOIRES CAN 2019 : LES ÉPERVIERS DOIVENT-ILS AVOIR PEUR DES FENNECS?


A quelques jours du match qui déterminera l'avenir des Éperviers du Togo dans la poule D en vue de la qualification pour la CAN 2019, la question qui taraude les esprits est de savoir si l'équipe togolaise sera capable de battre l'Algérie au Stade Municipal de Lomé. Les dernières prestations des Éperviers ne convainquent pas et les  résultats en dents de scie ne plaident pas en faveur de la sélection nationale. Mais, dans un match de football, beaucoup de paramètres entrent en jeu, surtout l'historique des confrontations qui pèse énormément dans la balance.

En termes de confrontation directe, le Togo n'a rien à envier à l'Algérie. Deux matchs joués, une victoire pour chacune de ces deux équipes. Le ton a été donné par le Togo qui a battu et éliminé l'Algérie par deux buts à zéro le 26 janvier 2013 lors de la 2ème journée des phases de poules de la CAN 2013. Les auteurs des deux buts togolais répondent au nom d'Emmanuel Adebayor et Womé Dové.

L'Algérie lave l'affront 4 ans plus tard au Stade Mustapha Tchaker de Blida. Les Fennecs, sur un score étriqué, arrivent à damer les pions au Togo lors de la 1ère journée des éliminatoires de la CAN TOTAL CAMEROUN 2019 le 11 Juin 2017.

Cette rencontre entre ces deux équipes s'annonce chaubouillante. L'Algérie, avec son effectif pléthorique, arrive peu à peu à retrouver son football avec le nouvel entraineur Djamel Belmadi. Le Togo, avec des jeunes joueurs prometteurs à l'instar de Kevin Denkey et des cadres qui sont titulaires dans leurs clubs comme Matthieu Dossevi, ne peuvent pas regarder les joueurs algériens au niveau de leur piédestal. Claude Leroy, le sélectionneur a confiance en ses poulains pour offrir la victoire au Togo. 

"Cette équipe possède des joueurs de qualité et je vous le dis, avec ou sans moi, elle sera dur à battre dans les années à venir et sera une candidate sérieuse à la qualification pour la Coupe du Monde 2022"
a-t-il affirmé.

L'Algérie, une équipe qui n'a gagné aucun match à l'extérieur dans ces éliminatoires et le Togo qui a enchainé deux matchs nuls à domicile, tout ceci laisse croire que cette affiche ira au-delà d'un simple match de football. La suprématie locale du côté du Togo et la conquête de l'extérieur de la part de l'Algérie seront le mot d'ordre qui va être prôné dans les deux États-majors.

Le public sportif togolais sevré de victoire en match officiel à domicile depuis le 04 septembre 2016, date à laquelle le Togo a atomisé au stade de Kégué le Djibouti par 5 buts à 0, attend une nouvelle occasion ce 18 novembre pour les 23 guerriers de redonner la joie aux togolais qui aiment tant le football.

John ATTISSO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire