LA CENI OFFRE LA POSSIBILITÉ A LA C14 DE PRENDRE PART AUX ÉLECTIONS


Les choses se précisent et vont vite à la CENI. L'institution organisatrice des élections et dirigée par le Prof Kodjona Katanga (Photo)  a lancé l'appel à candidature aux législatives depuis vendredi  et ce jusqu'à mercredi 14 novembre prochain. En vue de permettre à la coalition des 14 partis de l'opposition de prendre également part aux processus, elle a pris des dispositions favorables à ce regroupement de partis.
 
Dans des communiqués rendus publics respectivement vendredi et samedi, la CENI offre l'opportunité aux leaders, militants et sympathisants de la C14 de prendre part aux élections législatives prévues pour le 20 décembre prochain. Au prime à bord, elle offre l'opportunité à toute personne de déposer sa candidature sans introduire la carte d'électeur au dossier. Secundo, elle annonce une prolongation du recensement électoral de 3 jours, afin de permettre à ceux qui ont suivi le mot d'ordre de boycott de la C14 de se faire recenser.
Ces dispositions font suite aux décisions de la troisième réunion du Comité de suivi tenue à Conakry. Au cours de cette réunion, la facilitation à encourager le gouvernement "à examiner la possibilité d'une prorogation exceptionnelle des inscriptions sur les listes électorales pour une période maximum de trois (3) jours pour permettre aux acteurs politiques et aux citoyens qui n'auraient pas pu se faire enrôler de le faire sans préjudice à la date du 20 décembre 2018, telle que fixée par la Conférence des Chefs d'Etat et du gouvernement de la CEDEAO pour la tenue effective des élections législatives".
Malgré cette opportunité, l'opposition continue de contester l'action du gouvernement. Va-t-elle saisir cette opportunité pour prendre part aux législatives ?
Wait and see!
Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire