LA DGMN VEUT DOTER LE TOGO D’UN PLAN D’ACTION DU CNSC


Du  15 au 16 novembre 2018, s’est tenu à Lomé, l’atelier de validation  du plan d’action du cadre national  pour les services climatologiques (CNSC) du Togo. Organisé par la Direction Générale de la Météorologie Nationale (DGMN), l’atelier vise à analyser, amender et approuver le plan d’action stratégique du CNSC dont l’opérationnalisation contribuera à une meilleure  résilience à la variabilité et au changement climatique.

Pendant deux jours, des agents de la DGMN, des représentants des secteurs prioritaires du CNSC, les agents de l’ASECNA, des représentants des structures utilisatrices des produits et informations climatologiques, des chercheurs d’université et des professionnels des médias se sont attelés à définir les rapports entre prestataires et utilisateurs de services climatologiques afin que les informations climatiques pertinentes soient intégrées dans l’élaboration des politiques du Plan National de Développement (PND).

Pour Latifou Issaou, directeur général de la Météo Togo, l’atelier  répond au besoin de la Météo de se déployer pour mettre en place les différences structures météorologiques et climatiques nécessaires pour satisfaire les exigences des changements climatiques au Togo.

« Tout au long de ces deux jours de travaux, vous aurez l’opportunité d’échanger, d’analyser et de valider le Plan d’Action stratégique du Cadre National pour les Services Climatologiques qui sera un outil prestigieux pour la Direction Générale de la météorologie nationale dans la quête de données et d’informations fiables à mettre à la disposition des utilisateurs finaux », a-t-il déclaré.

En dehors de l’adoption du plan d’action du CNSC du Togo, les participants vont plancher sur le chronogramme des activités budgétisées, l’ancrage institutionnel, les indicateurs de suivi-évaluation du plan d’action, le cadre législatif nécessaire à l’opérationnalisation du Cadre, les stratégies de mise en œuvre et de mobilisation de ressources et de définir les recommandations pour les prochaines étapes.

Notons que la réalisation de ce CNSC a été possible grâce au concours de l’OMM à travers le Cadre Mondial pour les services Climatologiques et à la CEDEAO.

GAPOLA
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire